Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Les informations de la base de données bibliographiques utilisée sont construites à partir du Web of Science de Clarivate Analytics (ex division « IP & Science » de Thomson Reuters). Une publication scientifique est le plus souvent produite par collaboration entre chercheurs et comporte dans ce cas plusieurs adresses institutionnelles de pays différents. Ici, on considère la contribution de chaque pays à la publication en décomptant pour chaque adresse 1/N, N étant le nombre d’adresses dans des pays différents.

Les publications d’un pays sont celles dont l’un au moins des signataires est situé dans ce pays.

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le nombre de publications produites dans le monde.

L’indice d’impact d’un pays est le rapport entre sa part mondiale de citations à 2 ans et sa part mondiale de publications. L’indice d’impact est normalisé par spécialité afin de tenir compte de la structure disciplinaire de chaque pays.

L’indice de spécialisation d’un pays dans une discipline est le rapport entre la part mondiale de publications d’un pays dans cette discipline et sa part mondiale toutes disciplines.

Pour renforcer la robustesse des indicateurs, ils sont calculés en année lissée sur trois ans (la valeur pour l’année 2015 est la moyenne des valeurs des années 2013, 2014 et 2015).

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

46 le profil scientifique de la France à travers ses publications Imprimer la page  Télécharger le pdf

En 2015, la France présente un profil disciplinaire équilibré, toutefois nuancé par une forte spécialisation en mathématiques. La France se distingue nettement du Royaume-Uni et des États-Unis, plus spécialisés en Sciences humaines et sociales (SHS), et des pays asiatiques au profil plus contrasté, car très fortement spécialisés sur certaines disciplines et très faiblement spécialisés sur d’autres.

Le profil disciplinaire de la France a peu évolué entre 2005 et 2015. Il apparaît équilibré, avec des indices de spécialisation par grande discipline compris entre 0,8 et 1,2 en 2015 à l’exception d’une forte spécialisation en Mathématiques (1,59). L’apparente déspécialisation en Sciences sociales (0,58) pourrait être due en partie au peu de publications des auteurs français dans les revues sélectionnées par la base de référence (voir Méthodologie). Les indices de spécialisation sont supérieurs à 1 en Physique et Sciences de l’univers et inférieurs à 1 en Biologie appliquée et Chimie Sur la période, la France a légèrement renforcé sa spécialisation en Sciences sociales et en Sciences de l’Univers et se déspécialise en Chimie (graphique 46.01).

Le profil disciplinaire de l’Allemagne est encore plus équilibré que celui de la France (graphique 46.02). L’Allemagne apparaît plus spécialisée que la France en sciences humaines et en sciences sociales, ce qui signifie que les publications allemandes dans ces disciplines sont bien référencées dans la base de référence. Le Royaume-Uni a un profil beaucoup plus contrasté, très fortement spécialisé en Sciences humaines et en Science sociales (indices de spécialisation de 2,33 et 1,89) et faiblement spécialisé en Chimie, Biologie appliquée, Mathématiques et Sciences pour l’ingénieur (avec des indices de spécialisation inférieurs à 0,7).

Les États-Unis sont comme le Royaume-Uni fortement spécialisés en Sciences humaines (1,67) et en Sciences sociales (1,48). Ils sont également spécialisés en Recherche médicale (1,25) et en Biologie fondamentale (1,22). Ils sont déspécialisés en Chimie (0,56) et en Sciences pour l’ingénieur (0,65) (graphique 46.03).

Les profils disciplinaires de la Chine et du Japon présentent de forts contrastes entre grandes disciplines. La Chine est très fortement spécialisée en Chimie (1,78) et Sciences pour l’ingénieur (1,55) ; le Japon est fortement spécialisé en Physique (1,44), Chimie (1,22), et Recherche médicale (1,22) (graphique 46.03). Ces deux pays apparaissent très déspécialisés en Sciences sociales et en Sciences humaines, mais, comme dans le cas de la France, cette caractéristique pourrait être en partie due à une couverture insuffisante de la base.

À un niveau plus fin, l’examen des disciplines scientifiques pour lesquelles la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne combinent spécialisation et renforcement de cette spécialisation permet de préciser l’analyse (graphique 46.04). La spécialisation du Royaume-Uni en SHS se renforce, en particulier en Droit, Lettre-philosophie, Art-architecture, Sciences politiques et Histoire-archéologie pour lesquels les indices de spécialisation sont supérieurs à 2 et en croissance de plus de 20 %. L’Allemagne, et dans une moindre mesure la France, ont fortement renforcé leur spécialisation en Économie pour atteindre des indices de spécialisation de 1,42 et 1,23 et se rapprocher du Royaume-Uni (1,60). L’Allemagne a également renforcé sa spécialisation en Psychologie, Sciences politiques et Histoire-archéologie. France, Allemagne et Royaume-Uni ont renforcé leur spécialisation en Astronomie-astrophysique (indice de spécialisation supérieur à 1,3) ainsi qu’en Neurosciences et sciences comportementales et en géosciences. La France renforce notamment sa spécialisation en Reproduction et biologie du vivant (1,26, + 38 %), en bio ingénierie (1,14 ; + 28 %) et en STIC Informatiques et télécommunication (1,21 ; + 17 %).

Les publications françaises ont un indice d’impact supérieur à la moyenne mondiale en Biologie appliquée (1.41), Sciences de l’univers (1,18), Physique (1,12) et inférieur à la moyenne en Sciences humaines (0,73) et en Sciences sociales (0,87). L’impact des publications françaises en Mathématiques est proche de la moyenne mondiale. Les publications du Royaume-Uni ont un impact supérieur à celles de la France et de l’Allemagne dans toutes les grandes disciplines, y compris celles où il est peu spécialisé. L’Allemagne a un impact supérieur à la moyenne mondiale dans toutes les disciplines sauf en Sciences pour l’ingénieur (tableau 46.05).

, &

Pour citer cet article :

ENOCK LEVI Tessa, LAVILLE Françoise, SACHWALD Frédérique. Le profil scientifique de la France à travers ses publications. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 49 indicateurs [en ligne]. KABLA-LANGLOIS Isabelle (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2017 (10e éd.), fiche 46 [Consulté le 24/02/2018]. ISBN 978-2-11-152030-1. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/EESR10_R_46-le_profil_scientifique_de_la_france_a_travers_ses_publications.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les informations de la base de données bibliographiques utilisée sont construites à partir du Web of Science de Clarivate Analytics (ex division « IP & Science » de Thomson Reuters). Une publication scientifique est le plus souvent produite par collaboration entre chercheurs et comporte dans ce cas plusieurs adresses institutionnelles de pays différents. Ici, on considère la contribution de chaque pays à la publication en décomptant pour chaque adresse 1/N, N étant le nombre d’adresses dans des pays différents.

Les publications d’un pays sont celles dont l’un au moins des signataires est situé dans ce pays.

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le nombre de publications produites dans le monde.

L’indice d’impact d’un pays est le rapport entre sa part mondiale de citations à 2 ans et sa part mondiale de publications. L’indice d’impact est normalisé par spécialité afin de tenir compte de la structure disciplinaire de chaque pays.

L’indice de spécialisation d’un pays dans une discipline est le rapport entre la part mondiale de publications d’un pays dans cette discipline et sa part mondiale toutes disciplines.

Pour renforcer la robustesse des indicateurs, ils sont calculés en année lissée sur trois ans (la valeur pour l’année 2015 est la moyenne des valeurs des années 2013, 2014 et 2015).

 

Chiffres clés


Part mondiale de publications de la France
3,3 %
 
2015
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2837-part_mondiale_de_publications_de_la_france.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "46. le profil scientifique de la France à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES
Part des co-publications internationales de la France
54,1 %
 
2015
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2838-part_des_co_publications_internationales_de_la_france.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "46. le profil scientifique de la France à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES
Indice d'impact normalisé des publications de la France
1,05
 
2015
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2839-indice_d_impact_normalise_des_publications_de_la_france.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "46. le profil scientifique de la France à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES
Nombre de publications scientifiques dans le monde
1 643
 milliers de publications
2015
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2840-nombre_de_publications_scientifiques_dans_le_monde.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "46. le profil scientifique de la France à travers ses publications".

Source : Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES
  Afficher un nouveau chiffre clé  
Rang mondial de la France en matière de publications scientifiques
7e
 rang
2015
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2875-rang_mondial_de_la_france_en_matiere_de_publications_scientifiques.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "46. le profil scientifique de la France à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES

46.01 Indice de spécialisation pour la France en 2005 et 2015


2005
2015
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_46-0-indice_de_specialisation_pour_la_france_en_2005_et_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_46-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

46.02 Indice de spécialisation pour la France, la Chine, les États-unis et le Japon en 2015


Chine
États-Unis
Japon
France
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_46-1-indice_de_specialisation_pour_la_france_la_chine_les_etats_unis_et_le_japon_en_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_46-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

46.03 Indice de spécialisation pour la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni en 2015


France
Allemagne
Royaume-Uni
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_46-2-indice_de_specialisation_pour_la_france_l_allemagne_et_le_royaume_uni_en_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_46-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

46.04 Indice d'impact normalisé pour la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni en 2015


France
Allemagne
Royaume-Uni
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_46-3-indice_d_impact_normalise_pour_la_france_l_allemagne_et_le_royaume_uni_en_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_46-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

46.05 Indice de spécialisation pour la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni en 2015

 
France Royaume-Uni Allemagne
2015 Évolution
2005-2015
(en %)
2015 Évolution
2005-2015
(en %)
2015 Évolution
2005-2015
(en %)
Astronomie, astrophysique 1,56 + 19,7 1,37 + 16,8 1,46 + 14,8
Histoire-archéologie 1,50 - 2,4 2,98 + 27,4 1,06 + 37,6
Géosciences 1,36 + 7,6 1,08 + 13,5 1,12 + 19,3
Reproduction, biologie du développement 1,26 + 38,3 1,30 + 3,7 0,95 - 5,2
Économie 1,23 + 48,3 1,60 - 3,9 1,42 + 76,2
STIC : informatique, télécommunications 1,21 + 17,2 0,78 - 3,5 1,02 + 2,9
Lettres-philosophie 1,17 - 2,7 2,46 + 49,0 1,00 + 20,8
Bioingénierie 1,14 + 27,8 1,11 + 4,5 1,37 + 2,6
Neurosciences, sciences comportementales 1,02 + 10,8 1,25 + 14,1 1,35 + 13,7
Art-architecture 1,00 - 4,1 3,64 + 47,0 0,76 - 2,6
Psychologie 0,65 + 43,6 1,73 + 14,4 1,39 + 28,3
Science politique 0,55 + 54,0 3,13 + 35,1 1,12 + 27,0
Droit 0,25 + 141,1 2,36 + 104,2 0,48 - 1,0

 

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_46-4-indice_de_specialisation_pour_la_france_l_allemagne_et_le_royaume_uni_en_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_46-4" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            


Accès rapide

Partager