Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

📄 Sources :MENESR-DEPP
Ministère de l'agriculture, de l'agro-alimentaire et de la forêt.

 Champ :France métropolitaine + DOM hors Mayotte pour 1995, y compris Mayotte à partir de 2012.

Proportion d’une génération titulaire du baccalauréat : Il s’agit de la proportion de bacheliers d’une génération fictive d’individus qui auraient, à chaque âge, les taux de candidature et de réussite observés l’année considérée. Ce nombre est obtenu en calculant, pour chaque âge, la part de lauréats dans la population totale de cet âge, et en faisant la somme de ces taux par âge. Les calculs ont été faits en utilisant les séries démographiques de l’INSEE. La base en vigueur en mars 2013 permet de calculer des valeurs provisoires de proportion de bacheliers dans une génération pour les sessions 2011, 2012 et 2013. Les valeurs des sessions antérieures sont définitives.

Taux de réussite : Il est calculé en rapportant le nombre d’admis au nombre de candidats présents. Est considéré comme présent à l’examen tout candidat qui a participé au moins à une épreuve.

Âge : L’âge est défini par la différence de millésime entre l’année d’observation et l’année de naissance, quelle que soit la date d’anniversaire.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

07 le baccalauréat et les bacheliers Imprimer la page  Télécharger le pdf

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 07. le baccalauréat et les bacheliers dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

À la session 2012, près de 610 000 des 722 000 candidats ont obtenu le baccalauréat (84,5 %). Au total en 2012, 76,7 % des jeunes d’une génération ont obtenu un baccalauréat. Pour la moitié d’entre eux, il s’agit d’un baccalauréat technologique ou professionnel. Les résultats provisoires de la session 2013 indiquent une progression du nombre de bacheliers généraux et une nette diminution des bacheliers professionnels.

À la session 2012 du baccalauréat, 721 789 candidats se sont présentés en France et 609 857 ont obtenu le diplôme. La réussite aux baccalauréats général (89,6 %) et technologique (93,2 %) est supérieure (graphique 07.01). Avec 84,5 %, le taux de réussite global perd 1,2 point par rapport à 2011.

Entre 1995 et 2012, il a augmenté de près de 10 points (hors Mayotte) : + 14,6 points dans le général, + 8 points dans le technologique et + 5,8 points dans le professionnel. Selon les résultats provisoires de 2013, 305 000 candidats ont obtenu un baccalauréat général, 125 000 un baccalauréat technologique et 158 000 un baccalauréat professionnel. C’est près de 30 000 de moins qu’en 2012 dans cette dernière voie. Le taux de réussite global augmenterait de plus de 2 points par rapport à 2012, et atteindrait le niveau historique de 86,8 %. La réussite dans la voie professionnelle se stabiliserait après trois années consécutives de baisse.

Entre 1995 et 2012, la répartition des bacheliers (tableau 07.02) s’est modifiée en faveur des séries professionnelles. La part des bacheliers généraux a baissé de plus de 10 points et celle des bacheliers technologiques de près de 8 points. Avec la présentation à l’examen d’élèves issus du nouveau cursus professionnel en trois ans et des derniers de l’ancien cursus en 4 ans (BEP puis baccalauréat en deux ans), la part des bacheliers professionnels augmente encore fortement entre 2011 et 2012 (+ 4 points), soit presque 18 points de plus qu’en 1995. A la session 2013, presque tous les candidats de la voie professionnelle sont passés par le nouveau cursus. La part de bacheliers professionnels diminuerait de 4,4 points par rapport à 2012, mais resterait supérieure à celle de 2010. En 2012, l’effectif de la voie générale dépasse à nouveau le pic de 1995 et il continue d’augmenter en 2013. Mais les lauréats de la série L restent moins nombreux. La baisse se poursuit dans la voie technologique.

Près d’un bachelier sur quatre est issu d’un milieu de cadre et profession intellectuelle supérieure, ce qui constitue la catégorie socioprofessionnelle la plus représentée (tableau 07.03). C’est particulièrement le cas dans la voie générale, avec plus d’un bachelier généraliste sur trois issu de ce milieu. Les enfants d’ouvriers sont proportionnellement les plus nombreux parmi les titulaires d’un baccalauréat technologique ou professionnel.

En 2012, 76,7 % des jeunes d’une génération (hors Mayotte) obtiennent le baccalauréat contre 70,9 % en 2010 : 37,1 % dans le général, 15,7 % dans le technologique et 23,9 % dans le professionnel (graphique 07.04). Depuis 1985, le nombre annuel de diplômés du baccalauréat a plus que doublé et la proportion de bacheliers dans une génération est passée de 29 % à 77 %. Cette forte progression résulte surtout de la croissance du nombre de bacheliers généraux et de l’important essor du baccalauréat professionnel, mis en place à partir de 1987. Entre 1995 et 2008, en contraste avec la longue période de croissance qui a précédé, la proportion de bacheliers dans une génération atteint un palier et oscille autour de 62 %, puis elle augmente de 3 points en 2009 suite à l’instauration de la session de rattrapage du baccalauréat professionnel. Stable en 2010, elle augmente de presque 12 points en deux ans avec la mise en place de la réforme de la voie professionnelle. Elle devrait diminuer de plus de 3 points en 2013 avec l’extinction de l’ancien cursus professionnel.

 Champ :France métropolitaine + DOM hors Mayotte pour 1995, y compris Mayotte à partir de 2012.

Pour citer cet article :

THOMAS Fanny. Le baccalauréat et les bacheliers. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 47 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2014 (7e éd.), fiche 07, p. 24-25 [Consulté le 16/02/2019]. ISBN 978-2-11-099379-3. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/EESR7_ES_07-le_baccalaureat_et_les_bacheliers.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Proportion d’une génération titulaire du baccalauréat : Il s’agit de la proportion de bacheliers d’une génération fictive d’individus qui auraient, à chaque âge, les taux de candidature et de réussite observés l’année considérée. Ce nombre est obtenu en calculant, pour chaque âge, la part de lauréats dans la population totale de cet âge, et en faisant la somme de ces taux par âge. Les calculs ont été faits en utilisant les séries démographiques de l’INSEE. La base en vigueur en mars 2013 permet de calculer des valeurs provisoires de proportion de bacheliers dans une génération pour les sessions 2011, 2012 et 2013. Les valeurs des sessions antérieures sont définitives.

Taux de réussite : Il est calculé en rapportant le nombre d’admis au nombre de candidats présents. Est considéré comme présent à l’examen tout candidat qui a participé au moins à une épreuve.

Âge : L’âge est défini par la différence de millésime entre l’année d’observation et l’année de naissance, quelle que soit la date d’anniversaire.

 

07.01 Évolution du taux de réussite au baccalauréat selon la filière depuis 1995

  
Baccalauréat général
Baccalauréat technologique
Baccalauréat professionnel
Total baccalauréat

Pour la session 2013 les chiffres ont été établis à partir des résultats provisoires de la session de juin du baccalauréat 2013.

 Champ : France métropolitaine + DOM hors Mayotte jusqu'en 2010, y compris Mayotte à partir de 2011.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_07-0-evolution_du_taux_de_reussite_au_baccalaureat_selon_la_filiere_depuis_1995.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_07-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

07.02 Évolution et répartition des bacheliers entre les sessions 1995, 2012 et 2013

 
Session 1995 1 Session 2012 Session 2013p
Admis Répartition
(en %)
Admis Répartition
(en %)
Admis Répartition
(en %)
Baccalauréat général
ES 76 555 15,6 96 496 15,8 97 724 16,6
L 71 460 14,5 46 457 7,6 50 275 8,5
S 139 031 28,2 150 884 24,7 157 127 26,7
Total séries générales 287 046 58,3 293 837 48,2 305 126 51,9
Baccalauréat technologique
STI2D-STD2A (ex-STI) 35 217 7,2 26 911 4,4 27 288 4,6
STG (ex-STT) 78 894 16,0 62 937 10,3 61 010 10,4
ST2S (ex-SMS) 13 337 2,7 21 377 3,5 22 352 3,8
Autres séries technologiques 10 819 2,2 13 896 2,3 14 008 2,4
Total séries technologiques 138 267 28,1 125 121 20,5 124 658 21,2
Baccalauréat professionnel
Production 26 218 5,3 96 191 15,8 74 537 12,7
Services 40 878 8,3 94 708 15,5 83 860 14,3
Total séries professionnelles 67 096 13,6 190 899 31,3 158 397 26,9
Total 492 409 100,0 609 857 100,0 588 181 100,0

p : provisoire.
1 hors Mayotte
Pour la session 2013, les chiffres ont été établis à partir des résultats provisoires du baccalauréat 2013.

 Champ : France métropolitaine + DOM hors Mayotte pour 1995, y compris Mayotte à partir de 2012.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_07-1-evolution_et_repartition_des_bacheliers_entre_les_sessions_1995_2012_et_2013.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_07-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

07.03 Répartition des admis (hors spécialités technologiques et professionnelles agricoles) en 2012 par origine sociale (en %)

 
Bac
général
Bac
technologique
Bac
professionnel
Ensemble
Origine sociale renseignée dont : 97,2 95,6 84,4 93,2
Agriculteurs exploitants 2,1 1,9 2,1 2,1
Artisans, commerçants, chefs d'entreprise 9,6 10,0 12,7 10,5
Cadres, professions intellectuelles supérieures 36,1 16,2 10,0 25,1
Professions intermédiaires 16,5 16,2 11,5 15,2
Employés 15,6 20,6 15,6 16,7
Ouvriers 11,4 21,5 34,3 19,5
Retraités 1,9 2,6 4,2 2,7
Autres personnes sans activité professionnelle 6,7 11,1 9,4 8,3
Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0

📄 Source :MENESR-DEPP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_07-2-repartition_des_admis_hors_specialites_technologiques_et_professionnelles_agricoles_en_2012_par_origine_sociale_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_07-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

07.04 Proportion de bacheliers dans une génération (sessions 1950-2013p) (en %)

  
Baccalauréat général
Baccalauréat technologique
Baccalauréat professionnel
Tous baccalauréats

Les proportions de bacheliers dans une génération des sessions 2010 à 2013 ont été mises à jour sur la base du bilan démographique publié par l'INSEE en mars 2013. Leurs valeurs peuvent donc différer de celles publiées l'année dernière.
Ce bilan fournit des estimations provisoires de population à partir de 2011. Les proportions de bacheliers dans une génération des sessions 2011 à 2013 sont donc provisoires.
Pour la session 2013, les chiffres ont été établis à partir des résultats provisoires du baccalauréat 2013.
p provisoire.

 Champ : France métropolitaine jusqu'en 2000, France métropolitaine + DOM hors Mayotte depuis 2001.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_07-3-proportion_de_bacheliers_dans_une_generation_sessions_1950_2013_p_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_07-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publications statistiques connexes

Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche - RERS - RERS - 2013 - Résultats, diplômes, insertion - 2013
Ce chapitre porte sur l’évaluation des compétences au sortir de l’école ou du collège, ainsi que sur la réussite aux diplômes de l’enseignement secondaire et supérieur. Il traite de la situation des sortants du système éducatif et de leurs perspectives d’insertion professionnelle. Cette édition s'enrichit de nouvelles pages sur l'évaluation des compétences et des acquis des élèves en compréhension de l’écrit en CM1 et en histoire géographie, en fin d’école et en fin de collège.
Note d'information DEPP 13.14 - Résultats provisoires du baccalauréat 2013 - Sylvie Le Laidier, Fanny Thomas - Juillet 2013
À résultats en baisse, porte la part d’une génération obtenant le baccalaréat à 77,5 % contre la session de juin 2012, avec 84,5 % d’admis en France métropolitaine et dans les DOM hors Mayotte, le taux de réussite global au baccalauréat présente une légère baisse (- 1,1 pt) par rapport à la session 2011. Les taux de réussite au baccalauréat général et au baccalauréat technologique augmentent respectivement de 1,4 et de 1 point tandis que celui du baccalauréat professionnel est en baisse de 5,6 points en 2012.

Le taux de réussite au baccalauréat s’établit à 89,6 % dans la voie générale, 83,4 % dans la voie technologique et 78,2 % dans la voie professionnelle. L’année 2012 a encore connu une forte progression du nombre des candidats au baccalauréat professionnel (+ 28 %) qui, malgré des 71,6 % l’an dernier. À la session de juin 2013, avec 86,8 % d’admis, le taux de réussite global au baccalauréat en France est en hausse (2,4 points) par rapport à la session 2012.

Les taux de réussite au baccalauréat général et au baccalauréat technologique augmentent respectivement de 2,4 et de 3,3 points. Les résultats du baccalauréat professionnel se stabilisent en 2013 (+ 0,5 point) après trois ans de forte baisse. Le taux de réussite au baccalauréat s’établit à 91,9 % dans la voie générale, 86,4 % dans la voie technologique et 78,6 % dans la voie professionnelle.

La réforme de la voie professionnelle étant achevée, le nombre des candidats au baccalauréat professionnel baisse de 17 % en 2013 (- 40 300) ce qui réduit la part d’une génération obtenant ce baccalauréat à 19,9 % contre 23,6 % l’an dernier. Au total, la part des bacheliers 2013 dans une génération est ramenée à 73,1 % contre 76,4 % en 2012.
Note d'information DEPP 13.02 - Résultats définitifs de la session 2012 du baccalauréat - Fanny Thomas - Mars 2013
Avec 721 800 candidats et 609 900 lauréats, le taux de réussite à la session 2012 du baccalauréat s’élève à 84,5 % : 89,6 % dans la voie générale, 83,2 % dans la voie technologique et 78,4 % dans la voie professionnelle.

Les candidats sous statut scolaire, en formation continue ou en apprentissage réussissent mieux que les autres candidats.

Les filles, ainsi que les candidats les plus jeunes, obtiennent de meilleurs résultats.

La généralisation de la réforme de la voie professionnelle a conduit à une augmentation conjoncturelle des effectifs des candidats et des lauréats de cette voie (+ 57 600 candidats et + 34 800 lauréats en un an).

Dans ce contexte, la proportion de bacheliers dans une génération augmente de 5,7 points par rapport à 2011 pour atteindre 76,7 %.

La réforme de la voie professionnelle aura eu pour effet de porter la part des bacheliers professionnels dans une génération à plus de 20 %.

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
07 - le baccalauréat et les bacheliers - Fanny Thomas
À la session 2016, 633 500 des 715 200 candidats ont obtenu le baccalauréat (88,6 %) ce qui porte à 78,6 % la part des bacheliers dans une génération. Pour plus de la moitié d'entre eux, il s'agit d'un baccalauréat général [Consulter cette page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
07 - le baccalauréat et les bacheliers - Fanny Thomas
À la session 2015, 618 800 des 703 900 candidats ont obtenu le baccalauréat (87,9 %) ce qui porte à 77,2 % la part des bacheliers dans une génération. Pour plus de la moitié d'entre eux, il s'agit d'un baccalauréat général [Consulter cette page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
07 - le baccalauréat et les bacheliers - Fanny Thomas
À la session 2014, 625 700 des 710 800 candidats ont obtenu le baccalauréat (88,0 %) ce qui porte à 77,4 % la part des bacheliers dans une génération. Pour plus de la moitié d’entre eux, il s’agit d’un baccalauréat technologique ou professionnel [Consulter cette page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°6 - février 2013
07 - la réussite au baccalauréat - Fanny Thomas
À la session 2011, le taux de réussite au baccalauréat atteint 85,7 %. Plus d’un bachelier généraliste sur trois est enfant de cadre ou profession intellectuelle supérieure. Au total en 2011, 71,6 % des jeunes d’une génération ont obtenu un baccalauréat. Pour la moitié d’entre eux, il s’agit d’un baccalauréat technologique ou professionnel [Consulter cette page]


Accès rapide

Partager