Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.

 Champ :France entière.

Les fichiers SISE (Système d’Information sur le Suivi des Étudiants) recensent les inscriptions administratives des étudiants (qui peuvent dans certains cas ne s’être jamais présentés dans leur formation ou avoir abandonné très rapidement), ainsi que leurs résultats aux sessions d’examens.

Le tableau 17.01 n’est pas comparable avec celui de l’édition 2012 : il décrit le parcours d’une cohorte d’inscrits en L1 en 2008-2009 issus des données de SISE, alors que le précédent décrivait celui des bacheliers du panel d’élèves bacheliers en 2008.

L’étude de la réussite en Licence est réalisée à partir de cohortes d’étudiants primo-entrants en L1, leur parcours est suivi durant cinq années, et permet d’estimer le niveau de réussite de chaque cohorte au diplôme de Licence.

La réussite en Licence professionnelle est un indicateur longitudinal. Elle est calculée à partir d’une cohorte d’inscrits pour la première fois dans cette formation en 2009-2010 ; ces entrants sont suivis deux années de suite. La formation suivie l’année précédente est recherchée dans les fichiers SISE et Scolarité des inscrits en 2008-2009.

La part des inscrits en première année de Master qui obtiennent leur diplôme en deux et trois ans est appréhendée à partir du suivi durant trois années consécutives d’une cohorte d’inscrits en M1 en 2008- 2009.

L’étude porte sur l’ensemble des universités françaises (y compris le grand établissement de Lorraine) ainsi que les CUFR.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

17 les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 19. les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

Le parcours des nouveaux étudiants en licence varie sensiblement selon leurs caractéristiques scolaires. Les bacheliers généraux réussissent mieux que les bacheliers technologiques ou professionnels (34% ont leur Licence en trois ans contre respectivement 7 % et 2 %). En Master, 46 % des étudiants obtiennent leur diplôme en deux ans et 57 % en trois ans. Le taux de réussite en Licence diminue (- 2 points entre les cohortes 2004 et 2008) mais augmente en Master.

Le suivi du parcours d’une cohorte d’étudiants entrants en première année de licence (L1) en 2008-2009 montre que plus de la moitié d’entre eux sont toujours inscrits en licence deux ans après (tableau 17.01). Ils sont un tiers à poursuivre en L3, tandis que moins d’un quart d’entre eux redoublent en L2 ou parfois en L1. Quatre étudiants sur dix ne sont plus inscrits dans une formation universitaire à la troisième année d’observation, ce qui ne signifie pas pour autant qu’ils ont arrêté leurs études (réorientation en STS, poursuite d’études dans une école…). Très peu se sont réorientés vers une autre formation universitaire (environ 4 %), majoritairement en IUT.

Le parcours des étudiants en licence varie sensiblement selon leurs caractéristiques scolaires : deux tiers des étudiants issus d’un baccalauréat général sont toujours inscrits en licence trois ans après leur inscription en L1, et près d’un bachelier général sur quatre est inscrit en troisième année de Licence. Les étudiants provenant des séries technologiques et professionnelles sont moins nombreux à poursuivre en Licence (respectivement 28 % et 16 %). De fait, ils sont très peu à s’inscrire en troisième année de licence : environ 10 % parmi les bacheliers technologiques et moins de 5 % pour les bacheliers professionnels.

Le bilan du parcours suivi par les inscrits en Licence montre que la réussite en 3 ans est en diminution entre les cohortes 2004 et 2008, passant de 29 % à 27 %. Dans la cohorte 2006, 16 % ont eu besoin d’une ou deux années supplémentaires pour obtenir leur diplôme (tableau 17.02). Les résultats diffèrent fortement selon le parcours antérieur des étudiants : 34 % des bacheliers généraux ont eu leur Licence en trois ans, pour seulement 7 % des bacheliers technologiques et 2 % des bacheliers professionnels. Au bout de 5 ans, ces taux sont respectivement de 53 %, 16 % et 5 %. La réussite des étudiants inscrits en Licence professionnelle est élevée : 87 % d’entre eux obtiennent leur diplôme en un an (tableau 17.03). Ce sont les lauréats d’un DUT qui réussissent le mieux. Ceux qui n’étaient pas scolarisés l’année précédente et ont repris des études affichent la moins bonne réussite, même si celle-ci reste forte (82 %). Au final, au bout de deux ans, la réussite en Licence professionnelle s’élève à 89 %.

Près des trois quarts des lauréats d’une Licence générale poursuivent leurs études à l’université l’année suivante en cursus Master (tableau 17.04) mais la situation est contrastée d’une discipline à l’autre. En Droit, 86 % poursuivent en Master et près de 80 % en Sciences. En revanche, les poursuites en Master sont moins élevées dans les autres disciplines (entre 63 et 71 %).

Parmi les inscrits en première année de cursus master (M1) en 2008-2009, 55 % poursuivent l’année suivante en M2 et 16 % redoublent leur année de M1 (schéma 17.05). Les autres quittent le cursus master, qu’ils aient ou non validé la première année. Certains se réorientent vers une autre formation universitaire (8 %), mais le plus souvent ils quittent l’université (21 %), qu’ils continuent ou non leurs études dans une autre voie. Au total, 46 % des étudiants inscrits initialement en Master réussissent leur Master en deux ans et 57 % sont diplômés au bout de trois ans : la hausse est de douze points par rapport à ceux qui étaient inscrits en maîtrise ou M1 en 2004-2005.

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.
 Champ :France entière.

Pour citer cet article :

FOUQUET Samuel. Les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 47 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2014 (7e éd.), fiche 17, p. 44-45 [Consulté le 17/08/2019]. ISBN 978-2-11-099379-3. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/EESR7_ES_17-les_parcours_et_la_reussite_en_licence_licence_professionnelle_et_master_a_l_universite.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les fichiers SISE (Système d’Information sur le Suivi des Étudiants) recensent les inscriptions administratives des étudiants (qui peuvent dans certains cas ne s’être jamais présentés dans leur formation ou avoir abandonné très rapidement), ainsi que leurs résultats aux sessions d’examens.

Le tableau 17.01 n’est pas comparable avec celui de l’édition 2012 : il décrit le parcours d’une cohorte d’inscrits en L1 en 2008-2009 issus des données de SISE, alors que le précédent décrivait celui des bacheliers du panel d’élèves bacheliers en 2008.

L’étude de la réussite en Licence est réalisée à partir de cohortes d’étudiants primo-entrants en L1, leur parcours est suivi durant cinq années, et permet d’estimer le niveau de réussite de chaque cohorte au diplôme de Licence.

La réussite en Licence professionnelle est un indicateur longitudinal. Elle est calculée à partir d’une cohorte d’inscrits pour la première fois dans cette formation en 2009-2010 ; ces entrants sont suivis deux années de suite. La formation suivie l’année précédente est recherchée dans les fichiers SISE et Scolarité des inscrits en 2008-2009.

La part des inscrits en première année de Master qui obtiennent leur diplôme en deux et trois ans est appréhendée à partir du suivi durant trois années consécutives d’une cohorte d’inscrits en M1 en 2008- 2009.

L’étude porte sur l’ensemble des universités françaises (y compris le grand établissement de Lorraine) ainsi que les CUFR.

 

17.01 Devenir la troisième année des entrants en L1 en 2008-2009 selon leur baccalauréat (en %)

 
Bacheliers généraux Bacheliers technologiques Bacheliers Professionnels Ensemble des bacheliers
Poursuivent en Licence 63,5 28,0 15,9 55,3
3ème année de Licence (générale ou professionnelle) 38,7 9,9 4,4 32,2
2ème ou 1ère année de Licence 24,8 18,1 11,5 23,1
Se sont réorientés à l'université 4,3 2,4 0,9 3,8
en IUT 2,5 1,7 0,4 2,2
dans d'autres formations universitaires 1,9 0,7 0,5 1,6
Ne sont plus inscrits à l'université 32,1 69,7 83,2 40,8

63,5 % des étudiants issus d'un bac général sont toujours inscrits en licence à la troisième année d'observation de la cohorte. 38,7 % sont inscrits en 3ème année de licence (générale ou professionnelle).

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_17-0-devenir_la_troisieme_annee_des_entrants_en_l1_en_2008_2009_selon_leur_baccalaureat_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_17-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

17.02 Cursus Licence : évolution de la réussite en trois, quatre et cinq ans (en %)

 
Effectif
de la cohorte
Réussite en
3 ans (en %)
Réussite en
4 ans (en %)
Réussite en
5 ans (en %)
Cohorte 2004 179 268 28,9 11,5 4,5
Cohorte 2005 178 840 27,9 11,7 4,4
Cohorte 2006 172 200 27,9 11,5 4,7
dont bacheliers 163 914 28,2 11,7 4,7
généraux 128 821 34,2 13,4 5,3
technologiques 28 047 7,1 5,7 3,0
professionnels 7 046 2,2 1,9 1,0
Cohorte 2007 160 086 27,0 11,9 1
Cohorte 2008 155 509 27,2 1 1

1 Les résultats aux diplômes de la session 2011 n'étant pas encore connus, les données ne sont pas disponibles.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_17-1-cursus_licence_evolution_de_la_reussite_en_trois_quatre_et_cinq_ans_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_17-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

17.03 Réussite en Licence professionnelle des étudiants inscrits en 2009-2010 selon la formation suivie l'année précédente (en %)

 
Réussite en 1 an Réussite en 2 ans
IUT 91,6 92,5
Licence 87,9 89,1
STS 88,1 89,0
Autres formations universitaires 83,1 84,9
Non scolarisés 82,2 85,2
Ensemble 87,5 88,8

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_17-2-reussite_en_licence_professionnelle_des_etudiants_inscrits_en_2009_2010_selon_la_formation_suivie_l_annee_precedente_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_17-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

17.04 Devenir des lauréats d'une Licence générale en 2010 suivant la discipline (en %)

 
Part de licenciés
poursuivant
en master
en 2011-2012
dont Master
Enseignement
Droit 86,3 0,5
Sciences économiques 62,9 1,1
AES 71,1 4,0
Lettres-Arts 67,4 13,2
Langues 63,7 13,3
Sciences humaines 71,2 11,5
Sciences de la vie, Santé, Terre et univers 78,1 6,2
Sciences fondamentales et applications 79,8 7,0
STAPS 66,6 19,1
Ensemble 72,9 7,3

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_17-3-devenir_des_laureats_d_une_licence_generale_en_2010_suivant_la_discipline_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_17-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

17.05 Devenir des inscrits en M1 en 2008-2009 (en %)

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce schéma à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_ES_17-4-devenir_des_inscrits_en_m1_en_2008_2009_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_ES_17-4" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger : Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publications statistiques connexes

Note d'information SIES 13.10 - Réussite et échec en premier cycle - Samuel Fouquet - Novembre 2013
Le parcours des étudiants en premier cycle est ponctué de réorientations et de redoublements. Ainsi, seul un étudiant sur deux passe directement en deuxième année de licence (un sur quatre redouble et un sur quatre se réoriente ou abandonne ses études supérieures), alors que parmi ceux qui parviennent en troisième année de licence générale, près de sept étudiants sur dix obtiennent le diplôme en un an (neuf sur dix en licence professionnelle). En DUT, le passage en seconde année est élevé : il concerne sept étudiants sur dix. Le taux de réussite en seconde année l’est également : près de neuf étudiants sur dix ont obtenu leur diplôme à la session 2011. En STS, le taux de passage en seconde année est de 85 %. À la session 2011, le taux de réussite au BTS est de 72 % et augmente de deux points par rapport à 2010. Ces taux varient selon les caractéristiques des étudiants et l’établissement dans lequel ils effectuent leurs études. Mais au final, si l’on retient comme définition de l’échec en premier cycle le fait d’être sorti de l’enseignement supérieur sans diplôme, alors le taux d’échec en France est de l’ordre de 19 %, soit dix points de moins que la moyenne de l'OCDE.
Note d'information SIES 13.02 - Parcours et réussite en licence et en master à l'université - Samuel Fouquet - Avril 2013
27 % des étudiants entrants en première année de licence (L1) obtiennent leur licence trois ans plus tard et 12 % des étudiants ont besoin d’une année supplémentaire pour valider leur diplôme. L’âge d’obtention du baccalauréat et surtout la série du baccalauréat sont les variables qui influent le plus sur la réussite en licence .

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
19 - les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université - Isabelle Maetz
À l’université, 27 % des étudiants obtiennent leur Licence 3 ans après leur première inscription en L1 et 39 % après 3 ou 4 ans. Ces taux évoluent peu au cours des dernières années. Près des trois quarts des licenciés s’inscrivent en Master l’année suivante. La réussite en Master a elle fortement progressé depuis 2007 ; 53 % des étudiants obtiennent désormais leur diplôme en deux ans et 65 % en deux ou trois ans [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
18 - les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université - Isabelle Maetz
À l’université, 28 % des étudiants obtiennent leur Licence 3 ans après leur première inscription en L1 et 40 % après 3 ou 4 ans. Ces taux évoluent peu au cours des dernières années. Près des trois quarts des licenciés s’inscrivent en Master l’année suivante. La réussite en Master a fortement progressé depuis 2007 ; près de 54 % des étudiants obtiennent désormais leur diplôme en deux ans et 65 % en deux ou trois ans [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
17 - les parcours et la réussite en Licence, Licence professionnelle et Master à l'université - Samuel Fouquet
Les étudiants entrés en première année de Licence en 2009 obtiennent un peu moins souvent la Licence en trois ans que ceux entrés en 2005 (- 1,7 point). La réussite en 3 ou 4 ans, en revanche, reste stable, à près de 40 %. En Master, 47 % des étudiants obtiennent leur diplôme en deux ans et 57 % en trois ans, ce qui représente une hausse de huit points en quatre ans [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°6 - février 2013
18 - les parcours et la réussite à l'université - Samuel Fouquet
Le parcours des nouveaux étudiants en licence varie sensiblement selon leurs caractéristiques scolaires. Les bacheliers généraux réussissent mieux lorsqu’ils ont eu leur bac avec mention et les bacheliers technologiques obtiennent plus rarement la licence. En master, 54 % seulement des étudiants obtiennent leur diplôme en deux ou trois ans [Consult the following page]


Accès rapide

Partager