Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in english

Les informations de la base de données bibliographiques utilisée sont construites à partir du Web of Science de Clarivate Analytics (ex division « IP & Science » de Thomson Reuters). Une publication scientifique est le plus souvent produite par collaboration entre chercheurs et comporte dans ce cas plusieurs adresses institutionnelles de pays différents. Ici, on considère la contribution de chaque pays à la publication en décomptant pour chaque adresse 1/N, N étant le nombre d’adresses dans des pays différents.

Les publications d’un pays sont celles dont l’un au moins des signataires est situé dans ce pays.

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le nombre de publications produites dans le monde.

L’indice d’impact d’un pays est le rapport entre sa part mondiale de citations à 2 ans et sa part mondiale de publications. L’indice d’impact est normalisé par spécialité afin de tenir compte de la structure disciplinaire de chaque pays.

L’indice de spécialisation d’un pays dans une discipline est le rapport entre la part mondiale de publications d’un pays dans cette discipline et sa part mondiale toutes disciplines.

La part des copublications internationales de la France avec un pays est le rapport entre le nombre de copublications de la France avec ce pays et le nombre total de copublications internationales de la France, en compte entier. A l’inverse la part des copublications internationales du pays partenaire de la France est définie comme le rapport entre le nombre de copublications du pays avec la France et le nombre total de co-publications internationales de ce partenaire.

Pour renforcer la robustesse des indicateurs, ils sont calculés en année lissée sur trois ans (la valeur pour l’année 2015 est la moyenne des valeurs des années 2013, 2014 et 2015).

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

47 le positionnement scientifique de la France à travers ses publications Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in english

En 2015, la France se place au 7e rang en termes de production de publications scientifiques. Comme pour les autres pays à hauts revenus, sa part mondiale (3,3 % en 2015) a tendance à baisser depuis l’émergence de nouvelles puissances scientifiques mais l’impact de ses publications se renforce. La France présente un fort taux de collaboration internationale, comparable à celui de l’Allemagne et du Royaume-Uni. L’Union européenne et les États-Unis sont ses premiers partenaires scientifiques.

Dans un contexte d’augmentation du nombre de publications (+ 64 % de 2005 à 2015), la redistribution de la production scientifique mondiale se confirme (graphique 47.01). La part des États-Unis et de l’Union européenne diminue malgré une hausse du nombre de leurs publications. Le Japon présente à la fois une baisse de sa part et du nombre de ses publications. La part des pays en fort développement scientifique continue à progresser. Celle de la Chine atteint 16 % en 2015 ; le nombre de publications de la Corée du Sud ou de l’Inde double en 10 ans. Au total, la part mondiale des pays scientifiques avancés recule malgré la hausse du nombre de leurs de publications scientifiques.

Parmi les pays européens, la France arrive en 3ème position avec 3,3 % des publications mondiales après le Royaume-Uni (4,9 %), et l’Allemagne (4,8 %). La part mondiale de publications de ces trois pays est en baisse de plus de 20 % depuis 2005. L’Italie et l’Espagne, dont les parts de publications se rapprochent aujourd’hui de celle de la France, ont des trajectoires différentes. La part de publications de l’Italie a baissé de 2005 à 2012 et se maintient désormais autour de 3,2 %. La part de l’Espagne a au contraire augmenté de 2005 à 2012 même si elle a ensuite légèrement diminué, pour atteindre 2,7 % en 2015 (graphique 47.02).

L’impact scientifique des publications des principaux producteurs occidentaux (indice d’impact normalisé par spécialité) reste supérieur à celui des pays asiatiques (graphique 47.03). La Suisse et les États-Unis ont les indices d’impacts les plus élevés, stables depuis 10 ans. Le Royaume-Uni a vu son indice d’impact augmenter fortement jusqu’en 2012 pour se rapprocher de celui des États-Unis. Les indices d’impact de la France et de l’Italie, inférieurs à la moyenne mondiale en 2005, ont sensiblement augmenté pour se rapprocher de celui de l’Allemagne. L’indice d’impact de la Chine et de la Corée du Sud progresse fortement, mais reste néanmoins nettement inférieur à la moyenne mondiale. L’indice d’impact du Japon s’érode et passe en dessous de ceux de la Corée et de la Chine.

Parmi les 10 premiers pays publiant du monde, la France présente l’un des taux de copublications internationale les plus élevés, équivalent à celui du Royaume-Uni et de l’Allemagne. Les copublications internationales tendent à augmenter à l’échelle mondiale, mais de façon variable selon les pays. En 2015, le taux de publications impliquant au moins un laboratoire à l’étranger dépasse 50 % pour la France et pour de nombreux pays européens. Les États-Unis ont une part de copublications internationales plus faible (35 %), notamment du fait de leur taille. Leurs copublications internationales sont néanmoins en forte augmentation depuis 2005 (+ 60 %). La part des copublications internationales des pays asiatiques est sensiblement plus faible ; entre 21 % et 28 % pour le Japon, la Chine, l’Inde et la Corée du Sud. Le Japon développe fortement ces collaborations (+ 40 % de de 2005 à 2015) alors qu’elles stagnent en Chine (+ 5,4 % de 2005 à 2015).

En 2015, le premier pays partenaire de la France est les États-Unis, avec plus du quart des copublications françaises, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni, premiers partenaires européens (graphique 47.05). Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont des partenaires plus importants pour la France que la France ne l’est pour eux. A l’inverse, la France est un partenaire plus important pour l’Italie, l’Espagne et la Suisse, le Canada, les Pays-Bas et surtout la Belgique. Les copublications avec la Chine restent très limitées.

, &

Pour citer cet article :

ENOCK LEVI Tessa, LAVILLE Françoise, SACHWALD Frédérique. Le positionnement scientifique de la France à travers ses publications. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 49 indicateurs [en ligne]. KABLA-LANGLOIS Isabelle (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2017 (10e éd.), fiche 47 [Consulté le 24/04/2019]. ISBN 978-2-11-152030-1. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/EESR10_R_47-le_positionnement_scientifique_de_la_france_a_travers_ses_publications-ILL_01.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les informations de la base de données bibliographiques utilisée sont construites à partir du Web of Science de Clarivate Analytics (ex division « IP & Science » de Thomson Reuters). Une publication scientifique est le plus souvent produite par collaboration entre chercheurs et comporte dans ce cas plusieurs adresses institutionnelles de pays différents. Ici, on considère la contribution de chaque pays à la publication en décomptant pour chaque adresse 1/N, N étant le nombre d’adresses dans des pays différents.

Les publications d’un pays sont celles dont l’un au moins des signataires est situé dans ce pays.

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le nombre de publications produites dans le monde.

L’indice d’impact d’un pays est le rapport entre sa part mondiale de citations à 2 ans et sa part mondiale de publications. L’indice d’impact est normalisé par spécialité afin de tenir compte de la structure disciplinaire de chaque pays.

L’indice de spécialisation d’un pays dans une discipline est le rapport entre la part mondiale de publications d’un pays dans cette discipline et sa part mondiale toutes disciplines.

La part des copublications internationales de la France avec un pays est le rapport entre le nombre de copublications de la France avec ce pays et le nombre total de copublications internationales de la France, en compte entier. A l’inverse la part des copublications internationales du pays partenaire de la France est définie comme le rapport entre le nombre de copublications du pays avec la France et le nombre total de co-publications internationales de ce partenaire.

Pour renforcer la robustesse des indicateurs, ils sont calculés en année lissée sur trois ans (la valeur pour l’année 2015 est la moyenne des valeurs des années 2013, 2014 et 2015).

 

47.01 Volumes et part mondiales de publication toutes disciplines confondues en 2005, 2010 et 2015 (en milliers de publications, en %)

2005
2010
2015
  
Union européenne
États-Unis
Japon
Chine
Inde
Corée du Sud
Reste du Monde
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_47-0-volumes_et_part_mondiales_de_publication_toutes_disciplines_confondues_en_2005_2010_et_2015_en_milliers_de_publications_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_47-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

47.02 Évolution de la part mondiale des publication des principaux pays européens entre 2005 et 2015 (en %)

  
Royaume-Uni
Allemagne
France
Italie
Espagne
Pays-Bas
Suisse
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_47-1-evolution_de_la_part_mondiale_des_publication_des_principaux_pays_europeens_entre_2005_et_2015_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_47-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

47.03 Évolution de l'indice d'impact normalisé pour les principaux pays entre 2005 et 2015

  
Suisse
États-Unis
Danemark
Royaume-Uni
Allemagne
Italie
France
Chine
Corée du Sud
Japon
Inde
 
 

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_47-2-evolution_de_l_indice_d_impact_normalise_pour_les_principaux_pays_entre_2005_et_2015.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_47-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

47.04 Part des copublications internationales des principaux pays en 2005 et 2015 (en %) 1

GB
 
DE
IT
KR
CN
 
 
FR
CA
US
JP
 
IN
  
2005
2015
 
 

1 En compte de présence et en années lissées.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_47-3-part_des_copublications_internationales_des_principaux_pays_en_2005_et_2015_en_1.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_47-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

47.05 Co-publications internationales avec les principaux pays partenaires de la France (2015) 1

États-Unis
Allemagne
Royaume-Uni
Italie
Espagne
Suisse
Canada
Pays-Bas
Belgique
Chine
  
Part des copublications avec la France dans les copublications internationnales du pays partenaire
Part des copublications avec la pays partenaire dans les copublications internationales de la France
 
 

1 En compte de présence.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_R_47-4-co_publications_internationales_avec_les_principaux_pays_partenaires_de_la_france_2015_1.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_R_47-4" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            


Accès rapide

Partager