Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.

 Champ :France métropolitaine + DOM.

Les données présentées sont issues de la troisième enquête menée par le MESR et les universités publiques françaises de métropole et des DOM (à l’exception de Paris Dauphine, Paris II). Cette enquête a été menée en décembre 2011 auprès de 85 700 jeunes ayant obtenu en 2009 un diplôme de Master, de DUT ou de Licence professionnelle.

Le taux d’insertion est défini comme étant la part des diplômés occupant un emploi, quel qu’il soit, sur l’ensemble des diplômés présents sur le marché du travail (en emploi ou au chômage). Il est calculé sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché du travail après l’obtention de leur diplôme en 2009. Les diplômés vérifiant ces conditions représentent respectivement 39 %, 55 % et 12 % de l’ensemble des diplômés de master, Licence professionnelle et DUT.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

22 l'insertion professionnelle des diplômés de l'université (Master, DUT, LP) Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 22. l'insertion professionnelle des diplômés de l'université (Master, DUT, LP) dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

Comme leurs prédécesseurs, environ 9 diplômés de Master, DUT ou licence professionnelle en 2009 sur 10 sont en emploi en décembre 2011, 30 mois après leur entrée dans la vie active après l’obtention de leur diplôme en 2009. Mais les conditions d’embauche sont moins favorables pour les titulaires d’un DUT par rapport aux diplômés de licence professionnelle ou de Master. Les entreprises assurent l’embauche de 63 % des diplômés de Master. Ils se distinguent par une mobilité supérieure aux autres diplômés.

Dans un contexte économique très similaire à celui de l’année précédente – 9,3 % de taux de chômage en France métropolitaine au dernier trimestre 2011 – la situation vis-à-vis de l’emploi, 30 mois après leur entrée sur le marché du travail, des jeunes sortis en 2009 de l’université après l’obtention d’un Master, d’une licence professionnelle (LP) ou d’un DUT diffère peu de celle qu’avait connue la promotion précédente un an auparavant. Comme pour cette dernière 91 % des diplômés de Master et 92 % des diplômés de LP sont en emploi. Pour les diplômés de DUT, qui sont de plus en plus nombreux à poursuivre des études après l’obtention de leur diplôme, le pourcentage se tasse légèrement puisqu’il n’est que de 89 % contre 91 % l’année précédente.

En dehors du niveau de l’emploi et du salaire, qui augmentent avec le nombre d’années d’études, les conditions d’embauche sont plus favorables en LP qu’en master et en DUT : 80 % de ceux qui sont en emploi ont un emploi stable contre 73 % et 71 % en master et en DUT ; 96 % ont un emploi à temps plein contre 94 % et 92 % en master et en DUT (graphique 22.01). Ces différences sont remarquablement stables puisqu’elles étaient pratiquement identiques pour les diplômés 2007 et 2008.

Les diplômés de Droit-Économie-Gestion (DEG) et Technologies-Sciences-Santé (TSS) bénéficient de conditions d’embauche nettement plus favorables que ceux de Sciences humaines et sociales (SHS) et de Lettres-Langues-Arts (LLA). Ainsi 92 % des diplômés de Master de DEG et de TSS (qui représentent 71 % de l’ensemble) sont en emploi 30 mois après leur entrée dans la vie active contre 88 % et 85 % seulement en SHS et en LLA (graphique 22.02). L’avantage des premiers est plus net encore en termes de qualité des emplois occupés : ceux-ci sont plus souvent de niveau cadre ou profession intermédiaire (20 points d’écart entre TSS et LLA), plus souvent stables (20 points d’écart entre DEG et SHS), plus souvent à temps plein, avec un salaire net mensuel médian hors primes supérieur de 16 % au moins. Les diplômés de LP et de DUT connaissent des différences similaires sauf pour le niveau des emplois occupés par les diplômés de DEG, nettement plus faible.

Comme les années précédentes, près des deux-tiers des diplômés de master en emploi travaillent dans une entreprise privée. Cette proportion diminue toutefois très légèrement, à 63 % cette année contre 66 % l’an dernier, au profit de la fonction publique dont la part progresse de 15 % à 18 % (graphique 22.03). Cette évolution ne touche pas les titulaires d’un Master du domaine TSS dont les trois-quarts travaillent toujours dans une entreprise privée. Elle concerne plus particulièrement certaines disciplines tertiaires comme le droit, l’économie, information-communication. En histoire-géographie ce sont les emplois dans les associations qui diminuent, de 19 % à 14 %, au profit de la fonction publique dont la part passe de 37 % à 44 %.

Les diplômés de DEG se dirigent principalement vers les activités financières ou d’assurance (20 %), et à un degré moindre vers le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration (14 %). L’enseignement (20 %) et les arts, spectacles et activités récréatives (16 %) recrutent à eux-seuls plus du tiers des diplômés de LLA, tandis que près de la moitié des diplômés de TSS rejoignent le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques (25 %), ou les industries (19 %).

Les diplômés de Master sont les plus mobiles : dans 47 % des cas, leur emploi se situe en dehors de la région de leur université, contre respectivement 39 % et 28 % pour les diplômés de LP et de DUT.

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.
 Champ :France métropolitaine + DOM.

Pour citer cet article :

MAETZ Isabelle. L'insertion professionnelle des diplômés de l'université (Master, DUT, LP). In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 45 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2013 (6e éd.), fiche 22, p. 56-57 [Consulté le 19/06/2019]. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/EESR6_ES_22-l_insertion_professionnelle_des_diplomes_de_l_universite_master_dut_lp.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les données présentées sont issues de la troisième enquête menée par le MESR et les universités publiques françaises de métropole et des DOM (à l’exception de Paris Dauphine, Paris II). Cette enquête a été menée en décembre 2011 auprès de 85 700 jeunes ayant obtenu en 2009 un diplôme de Master, de DUT ou de Licence professionnelle.

Le taux d’insertion est défini comme étant la part des diplômés occupant un emploi, quel qu’il soit, sur l’ensemble des diplômés présents sur le marché du travail (en emploi ou au chômage). Il est calculé sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché du travail après l’obtention de leur diplôme en 2009. Les diplômés vérifiant ces conditions représentent respectivement 39 %, 55 % et 12 % de l’ensemble des diplômés de master, Licence professionnelle et DUT.

 

22.01 Poursuites d’études et insertion pour les diplômés de DUT, Licence professionnelle et Master

% poursuites études
taux d'insertion (en %)
% emplois niveau cadre ou professions intermédiaire
% emplois stables
% emplois à temps plein
taux de mobilité (en %)
Salaire net médian hors primes (en euros)
DUT
Licence professionnelle
Master

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_22-0-poursuites_d_etudes_et_insertion_pour_les_diplomes_de_dut_licence_professionnelle_et_master.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_22-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

22.02 Insertion des diplômés de Master selon le domaine de formation

taux insertion (en %)
% emplois niveau cadre ou professions intermédiaires
% emplois stables
% emplois à temps plein
salaire net médian hors primes (en euros)
Droit-Économie-Gestion
Lettres-Langues-Arts
Sciences humaines et sociales
Technologies-Sciences-Santé

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_22-1-insertion_des_diplomes_de_master_selon_le_domaine_de_formation.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_22-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

22.03 Répartition des diplômés de Master par type d’employeur selon la discipline (en %)

Ensemble
 
Droit
Gestion
LLA
Histoire-géographie
Information communication
Total STS
Sciences fondamentales
Informatique
 
 
Total DEG
Économie
Autre DEG
Total SHS
Psychologie
Autre SHS
Sciences de la vie et de la Terre
Sciences pour l'ingénieur
 
Autre TSS
  
Fonction publique
Entreprise publique
Entreprise privée
Association
Autre

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_22-2-repartition_des_diplomes_de_master_par_type_d_employeur_selon_la_discipline_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_22-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
22 - l'insertion professionnelle des diplômés de l'université (Master, DUT, LP)
Environ 9 diplômés sur 10 des promotions 2013 de Master, Licence professionnelle et DUT entrés dans la vie active sont en emploi en décembre 2015, soit 30 mois après leur sortie de l’université. À 18 mois, le processus d’insertion est déjà bien avancé. Ainsi, le taux d’insertion 1 atteint 85 % pour les diplômés de Master disciplinaire. Toutefois, les conditions d’emploi sont fortement différenciées selon les domaines disciplinaires d’origine [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
23 - l'insertion professionnelle des diplômés de l'université (Master, DUT, LP) - Louis-Alexandre Erb
Environ 9 diplômés sur 10 des promotions 2012 de Master, Licence professionnelle et DUT sont en emploi en décembre 2014, quelque 30 mois après leur sortie de l’université. A 18 mois, le processus d’insertion est déjà bien avancé. L’insertion dépasse 85 % pour les diplômés de Master LMD. Toutefois, les conditions d’emploi sont différenciées selon les disciplines de formation [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
21 - l'insertion professionnelle des diplômés d'université (Master, DUT, LP) - Isabelle Maetz
Environ 9 diplômés 2011 sur 10 de Master, Licence professionnelle et DUT sont en emploi en décembre 2013, quelque 30 mois après leur entrée dans la vie active. Les emplois occupés sont à 90 % des emplois à temps plein. Le salaire mensuel net médian des emplois à temps plein atteint 1 910 € pour les diplômés de master. Ce résultat s’accompagne d’une légère augmentation des poursuites d’études après l’obtention du diplôme [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°7 - avril 2014
21 - l'insertion professionnelle des diplômés d'université (Master, DUT, LP) - Isabelle Maetz
Près de 9 diplômés 2010 sur 10 de Master, Licence professionnelle et DUT sont en emploi en décembre 2012, 30 mois après leur entrée dans la vie active. Ce taux d’insertion est en recul d’un point par rapport à la précédente promotion pour ces diplômés confrontés à un contexte économique moins favorable. Les diplômés de Master ont bénéficié tout de même d’une forte augmentation des embauches dans l’enseignement public [Consult the following page]


Accès rapide

Partager