Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in

📄 Source :Céreq.

 Champ :France métropolitaine.

Avec ses enquêtes « Génération », le CEREQ a mis en place un dispositif de suivi des débuts de carrière des jeunes 3 ans après leur sortie de l’enseignement supérieur. Des réinterrogations à 5 ans permettent de connaître la suite de leur parcours professionnel.

Cette contribution est centrée sur les docteurs diplômés en 2007, interrogés en 2010 puis réinterrogés en 2013 sur leur situation en 2012.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

38 les débuts de carrière des docteurs Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 39. l’évolution depuis 10 ans du devenir professionnel des docteurs dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

En 2012, parmi les docteurs diplômés en 2007, environ neuf sur dix disposent d'un emploi stable. Les trois quarts d’entre eux travaillent dans la recherche publique ou privée. Contrairement aux docteurs employés à d’autres missions, ils apparaissent satisfaits de leur emploi et disposent d’une rémunération sensiblement plus élevée.

Trois années après leur soutenance, le taux de chômage des docteurs se stabilise autour de 10 %, pour la première fois depuis plus de 10 ans à un niveau inférieur à celui des titulaires de master 2 universitaire. En 2010, dans un contexte économique pourtant dégradé et contrairement aux autres sortants de 2007, les conditions d’insertion des docteurs ne se sont pas dégradées (tableau 38.01).

La discipline de thèse, la concurrence d’autres diplômés de l’enseignement supérieur et enfin les conditions de réalisation de la thèse sont déterminantes dans l’insertion des docteurs dans les 3 premières années de vie active. Les docteurs en chimie, Sciences de la vie et de la Terre (SVT) et Lettres-Sciences humaines et sociales (LSHS) et ceux n’ayant pas bénéficié d’un financement de thèse connaissent plus que les autres le chômage (tableau 38.03). Au-delà de l’accès au marché du travail, la stabilité dans l’emploi est le principal écueil pour les docteurs puisque 30 % d’entre eux sont en emploi à durée déterminée (EDD) en 2010. Ce phénomène s’explique principalement par la spécificité des modes de recrutements aux emplois permanents de la recherche publique et académique, secteur qui emploie la moitié des docteurs trois années après leur soutenance. L'annualité du concours et l'exigence d'une expérience de recherche de plusieurs années conduisent les docteurs à postuler sur des emplois à durée déterminée (dits post-doctorats) dans la recherche publique, dans l’attente d’un poste stable. Trois années après la soutenance de thèse 40 % des docteurs en emploi dans la recherche publique et académique sont en EDD contre 15 % par exemple dans la R&D privée (tableau 38.02). Cinq années après la soutenance de thèse, la majorité des docteurs ont accédé au marché du travail (94 % en 2012 contre 88 % en 2010) mais aussi à la stabilité dans l’emploi puisque seulement 14 % des docteurs sont encore en EDD en 2012. Dans la recherche publique et académique, la part d'emploi à durée déterminée des docteurs diplômés en 2007 est passée de 40 % à 15 % entre 2010 et 2012 sous l'effet de leur accès à un emploi permanent. se substituant à un contrat post-doctoral préalable. En 2012, 52 % des docteurs travaillent dans la recherche publique et académique (stable par rapport à 2010), 25 % dans la recherche privée et 23 % ont un emploi en dehors de la recherche. Au sein du secteur privé, la part des docteurs travaillant dans la recherche s’est renforcée passant de 19 % à 25 % tandis que celle des docteurs affectés à d’autres missions régressait de 25 % à 19 %.

Déjà visibles à trois ans, les différences de conditions d’emploi entre les docteurs se sont accentuées principalement au profit de ceux travaillant dans la recherche. Les docteurs travaillant dans la R&D en entreprise et dans la recherche publique et académique sont les mieux rémunérés puisque leurs salaires mensuels nets médians s’élèvent respectivement à 2 815 euros et 2 450 euros. A contrario les rémunérations des docteurs en emploi en dehors de la recherche ne dépassent pas 2 000 euros. Au-delà des différences salariales ces derniers apparaissent moins satisfaits. Plus de la moitié d’entre eux déclarent être employés en dessous de leur niveau de compétences et un cinquième affirment rechercher un autre emploi. Ces chiffres tranchent avec ceux des docteurs en emploi dans la recherche aussi bien publique que privée.

📄 Source :Céreq.
 Champ :France métropolitaine.

Pour citer cet article :

CALMAND Julien. Les débuts de carrière des docteurs. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 47 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2014 (7e éd.), fiche 38, p. 86-87 [Consulté le 24/02/2018]. ISBN 978-2-11-099379-3. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/EESR7_R_38-les_debuts_de_carriere_des_docteurs.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Avec ses enquêtes « Génération », le CEREQ a mis en place un dispositif de suivi des débuts de carrière des jeunes 3 ans après leur sortie de l’enseignement supérieur. Des réinterrogations à 5 ans permettent de connaître la suite de leur parcours professionnel.

Cette contribution est centrée sur les docteurs diplômés en 2007, interrogés en 2010 puis réinterrogés en 2013 sur leur situation en 2012.

 

38.01 Taux de chômage (en %), emploi à durée déterminée (en %) et salaire net mensuel médian (en € courants) des docteurs 3 ans après leur sortie 1 2

 
Taux de Chômage
(en %)
Emploi à durée limitée
(en %)
Salaire net mensuel médian
(en euros courants)
2001 2004 2007 2010 2001 2004 2007 2010 2001 2004 2007 2010
Ensemble des docteurs 7 11 10 10 19 24 27 30 1 960 1 980 2 000 2 020
Allocataires de recherche nd 9 6 7 nd 23 22 32 nd 1 980 2 100 2 200
Cifre nd 7 7 nd nd 17 14 nd nd 2 300 2 300 nd
Diplômés d'école d'ingénieurs 2 6 4 5 6 8 8 7 2 110 2 100 2 150 2 270
Titulaire d'un Master 6 9 7 12 19 21 22 25 1 730 1 790 1 800 1 840

1 doctorats délivrés en 1998, 2001, 2004 et 2007.
2 y compris les temps partiels

📄 Source :Céreq
 Champ : France métropolitaine.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_38-0-taux_de_chomage_en_emploi_a_duree_determinee_en_et_salaire_net_mensuel_median_en_e_courants_des_docteurs_3_ans_apres_leur_sortie_1_2.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_38-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

38.02 Conditions d'emploi en 2012 par type d'employeur des docteurs diplômés en 2007

 
Recherche publique et académique Public hors recherche Recherche privée Privé hors recherche
Part des docteurs en emploi (en %) 52 10 25 13
Part de l'EDD (en %) 15 35 10 8
Salaire net mensuels en euros 2 452 2 000 2 815 2 000
Recherche un autre emploi (en %) 14 20 12 23
Sentiment d’être mal payé (en %) 42 56 29 50
Employé en-dessous de son niveau de compétences (en %) 16 64 21 59

📄 Source :Céreq
 Champ : France métropolitaine.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_38-1-conditions_d_emploi_en_2012_par_type_d_employeur_des_docteurs_diplomes_en_2007.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_38-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

38.03 Condition d'emploi par discipline de thèse des docteurs 2007 en 2010 et 2012

 
Taux d'emploi (en %) Part des emplois dans la recherche (en %) Part des emplois en EDD (en %) Part des cadres (en %) Salaire net mensuel médian (en euros courants) 1
2010 2012 2010 2012 2010 2012 2010 2012 2010 2012
Mathématiques-Physique-Chimie 91 95 78 79 28 10 95 97 2 320 2 480
Sciences de l'ingénieur 89 95 80 74 16 8 97 98 2 350 2 540
Sciences de la vie et de la Terre 86 88 71 81 43 29 89 96 2 180 2 400
Lettres-Sciences humaines et sociales 87 97 54 75 30 12 87 94 2 160 2 400
Ensemble des docteurs 88 94 68 77 30 14 91 96 2 250 2 470

1 Y compris les temps partiels.

📄 Source :Céreq
 Champ : France métropolitaine.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_38-2-condition_d_emploi_par_discipline_de_these_des_docteurs_2007_en_2010_et_2012.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_38-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
39 - l’évolution depuis 10 ans du devenir professionnel des docteurs - Julien Calmand
Entre 1982 et 2010, le nombre de doctorat délivré en France est passé de 7 000 à 13 000. Entre 2001 et 2010, le devenir professionnel à trois ans de ces diplômés a connu deux évolutions majeures : une stagnation du taux de chômage à trois ans aux alentours de 10 % et une forte augmentation des emplois à durée déterminée dans la recherche publique [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
40 - les docteurs 2010 dans l’emploi 5 ans après l’obtention de leur diplôme - Julien Calmand
En 2015, le taux de chômage des docteurs diplômés en 2010 avoisine 7 % contre 9 % deux ans auparavant. Malgré cette amélioration, la situation des diplômés de doctorat, notamment pour les docteurs en Sciences et vie de la Terre ou, dans une moindre mesure, en Lettres et Sciences humaines, reste en retrait par rapport à celle d’autres diplômés [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
39 - l'insertion à trois ans des docteurs diplômés en 2010 - Julien Calmand
Depuis 2007, le taux de chômage à 3 ans des docteurs s’est stabilisé à 10 %. Cette tendance se poursuit pour les docteurs sortis en 2010 qui ont un taux de chômage inférieur à celui des diplômés de Master universitaire et supérieur à celui des diplômés des grandes écoles. Malgré cette stabilisation, l’insertion est hétérogène selon les disciplines et les conditions d’emploi à 3 ans sont liées aux professions occupées [Consult the following page]


Accès rapide

Partager