Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

📄 Source :OVE, Enquête sur les conditions de vie des étudiants 2013.

 Champ :étudiants inscrits l'année universitaire 2012-13 en universités (France entière), écoles d'ingénieurs, de commerce et de la culture, STS et CPGE.

La 7e édition de l’enquête Conditions de vie des étudiants de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE) a été réalisée au printemps 2013. Un étudiant sur 10 en moyenne a été invité, par courrier, à répondre à un questionnaire sur internet. Près de 41 000 étudiants y ont participé, soit un taux de réponse légèrement supérieur à 21 %. Pour garantir une meilleure représentativité, les données brutes sont pondérées en référence aux données centralisées par les services statistiques des ministères de tutelle sur les inscriptions effectives dans les établissements. Les enquêtés représentent ainsi les 1 948 265 étudiants inscrits au cours de l’année universitaire 2012-2013 à l’université, en écoles d’ingénieurs, de commerce, de la culture ou en classes supérieures de lycées publics des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (soit 82 % de la population étudiante en France).

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

14 la vie étudiante : la santé des étudiants Imprimer la page  Télécharger le pdf

Plus de six étudiants sur dix s’estiment en bonne santé. Mais les étudiantes et les étudiants âgés ont une appréciation un peu moins positive sur leur santé. Épuisement, stress et problèmes de sommeil sont fréquents notamment dans certaines filières d’études. Enfin, 8 % des étudiants n’ont pas de mutuelle complémentaire et 13 % ont déjà renoncé à des soins pour des raisons financières.

Les étudiants français ont une évaluation globalement positive de leur état de santé général. 63 % d’entre eux sont satisfaits ou très satisfaits de leur état de santé. Seulement 11 % ne le jugent pas ou peu satisfaisant (graphique 14.01). Les caractéristiques de la population étudiante contribuent à expliquer cette appréciation positive. Les étudiants constituent une population majoritairement issue des classes moyennes et supérieures, informée et jeune (avec 22 ans d’âge moyen, c’est même la plus jeune d’Europe).

Pour autant, le jugement que les étudiants portent sur leur état de santé n’est pas uniforme. Les femmes l’évaluent plus négativement que les hommes. Ainsi, 68 % des hommes s’estiment en bonne ou très bonne santé contre seulement 59 % des femmes. Il s’agit là d’une constante dans le domaine de la santé, que l’on retrouve dans la population française mais également dans tous les pays européens. Ces perceptions sexuées reflètent notamment des différences dans les modes de vie, dans le rapport au corps, à l’alimentation ou à la santé psychique. De même, l’avancée en âge et l’évolution vers l’indépendance résidentielle se traduisent par une baisse de l’évaluation positive de l’état de santé. Ainsi 58 % des étudiants âgés de 26 ans et plus s’estiment en bonne ou très bonne santé contre 66 % des étudiants de moins de 20 ans.

Si les étudiants s’estiment globalement en bonne santé, nombreux sont ceux qui déclarent éprouver des symptômes de mal-être (tableau 14.02). Ils déclarent fréquemment ressentir des états d’épuisement (53 %), de stress (53 %) et des problèmes de sommeil (39 %). Les emplois du temps (studieux et/ou professionnel), très variables selon les filières d’études, ne sont pas sans incidences sur la fragilité psychologique de certains étudiants. Les étudiants de CPGE sont, plus fréquemment que les autres, affectés par l’épuisement, le stress et la déprime. L’exercice d’une activité rémunérée durant l’année universitaire apparaît également source de tension. Les étudiants travaillant au moins à mi-temps et au moins 6 mois dans l’année sont plus fréquemment sujets à des problèmes de sommeil (45 %), d’épuisement (60 %) ou de stress (57 %).

Bien que la population étudiante apparaisse assez bien protégée, certains indicateurs conduisent à nuancer ce constat. 8 % de l’ensemble des étudiants sont ainsi sans mutuelle. C’est même le cas de près d’un tiers des étudiants de nationalité étrangère (pour seulement 5 % des étudiants français). De même, un peu plus d’un quart des étudiants déclarent avoir renoncé à aller voir un médecin (graphique 14.03). Le renoncement aux soins augmente avec l’âge des étudiants et atteint 35 % pour les 23-25 ans. C’est aussi dans cette tranche d’âge que le renoncement aux soins pour raisons financières est le plus important (58 % de ceux qui ont renoncé) (graphique 14.04). Ceci s’explique notamment par la position charnière qu’occupe cette tranche d’âge dans la transition vers une situation d’indépendance économique et familiale : pour les plus jeunes, la famille joue un rôle de protection en matière de santé alors que pour les plus âgés, c’est l’indépendance économique (notamment par le travail) qui assure ce rôle.

&

 Champ :étudiants inscrits l'année universitaire 2012-13 en universités (France entière), écoles d'ingénieurs, de commerce et de la culture, STS et CPGE.

Pour citer cet article :

BELGHITH Feres, FERRY Odile. La vie étudiante : la santé des étudiants. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 49 indicateurs [en ligne]. KABLA-LANGLOIS Isabelle (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2015 (8e éd.), fiche 14, p. 38-39 [Consulté le 16/09/2019]. ISBN 978-2-11-139429-2. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/EESR8_ES_14-la_vie_etudiante_la_sante_des_etudiants.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

La 7e édition de l’enquête Conditions de vie des étudiants de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE) a été réalisée au printemps 2013. Un étudiant sur 10 en moyenne a été invité, par courrier, à répondre à un questionnaire sur internet. Près de 41 000 étudiants y ont participé, soit un taux de réponse légèrement supérieur à 21 %. Pour garantir une meilleure représentativité, les données brutes sont pondérées en référence aux données centralisées par les services statistiques des ministères de tutelle sur les inscriptions effectives dans les établissements. Les enquêtés représentent ainsi les 1 948 265 étudiants inscrits au cours de l’année universitaire 2012-2013 à l’université, en écoles d’ingénieurs, de commerce, de la culture ou en classes supérieures de lycées publics des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (soit 82 % de la population étudiante en France).

 

Chiffres clés


Part des étudiants se déclarant en bonne santé
63 %
 
2013
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/CC-91-part_des_etudiants_se_declarant_en_bonne_sante.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "14. la vie étudiante : la santé des étudiants".

Source : OVE, Enquête sur les conditions de vie des étudiants 2013
Part des étudiants ayant déclaré souffrir de stress
53 %
 
2013
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/CC-92-part_des_etudiants_ayant_declare_souffrir_de_stress.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "14. la vie étudiante : la santé des étudiants".

Couverture : durant la semaine précédent l'interrogation
Source : OVE, Enquête sur les conditions de vie des étudiants 2013
Part des étudiants ayant au moins une fois renoncé à des soins
27 %
 
2013
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/CC-93-part_des_etudiants_ayant_au_moins_une_fois_renonce_a_des_soins.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "14. la vie étudiante : la santé des étudiants".

Source : OVE, Enquête sur les conditions de vie des étudiants 2013
Part des étudiants ayant au moins une fois renoncé à des soins pour des raisons financières parmi les étudiants ayant au moins une fois renoncé à des soins
49 %
 
2013
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/CC-94-part_des_etudiants_ayant_au_moins_une_fois_renonce_a_des_soins_pour_des_raisons_financieres_parmi_les_etudiants_ayant_au_moins_une_fois_renonce_a_des_soins.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "14. la vie étudiante : la santé des étudiants".

Source : OVE, Enquête sur les conditions de vie des étudiants 2013

14.01 Appréciation des étudiants sur leur état de santé (en %)

Femmes
Hommes
Ensemble
  
Pas ou peu satisfait
Moyennement satisfait
Satisfait ou très satisfait

59 % des étudiantes jugent leur état de santé satisfaisant ou très satisfaisant.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/illustration-EESR8_ES_14-0-appreciation_des_etudiants_sur_leur_etat_de_sante_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR8_ES_14-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

14.02 Symptôme de mal-être au cours de la semaine précédent l'enquête (en %)

 
Stress Épuisement Problèmes de sommeil Déprime Isolement Aucune fragilité psychologique
CPGE 64 69 39 29 20 13
STS 45 54 40 23 17 21
IUT 43 50 34 21 18 26
Université (hors Santé et IUT) 55 52 41 28 24 20
Santé 56 56 38 25 23 20
Ingénieurs 37 42 28 18 17 34
Commerce 51 47 39 25 23 27
Culture 60 60 42 29 23 14
Ensemble 53 53 39 26 22 21

55 % des étudiants d'université déclarent avoir ressenti du stress lors de la dernière semaine précédant la réponse à l'enquête.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/illustration-EESR8_ES_14-1-symptome_de_mal_etre_au_cours_de_la_semaine_precedent_l_enquete_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR8_ES_14-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

14.03 Renoncement aux soins selon l'âge (en %)

Moins de 19 ans
19-20 ans
21-22 ans
23-25 ans
26 ans et plus
Ensemble
  
Oui
Non

18 % des étudiants de moins de 19 ans déclarent avoir déjà renoncé à des soins.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/illustration-EESR8_ES_14-2-renoncement_aux_soins_selon_l_age_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR8_ES_14-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

14.04 Renoncement aux soins pours raisons financières selon l'âge (en %)

Moins de 19 ans
19-20 ans
21-22 ans
23-25 ans
26 ans et plus
Ensemble
  
Au moins un renoncement pour raisons financières
Renoncement pour d'autres motifs non-financiers

Parmi les étudiants de moins de 19 ans qui ont renoncé aux soins, 32 % déclarent avoir renoncé aux moins une fois pour raisons financières.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/8/illustration-EESR8_ES_14-3-renoncement_aux_soins_pours_raisons_financieres_selon_l_age_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR8_ES_14-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publication statistique connexe

OVE Infos 27 - Les étudiants, une population inégalement protégée en matière de santé - Feres Belghith, Simon Le Corgne - Mars 2013
La santé constitue un thème incontournable pour appréhender les conditions de vie des étudiants. L’enquête triennale Conditions de vie des étudiants qui a recueilli 33 000 réponses pour sa sixième édition en 2010, aborde de multiples aspects des

conditions de vie et d’études des étudiants (parcours, vie studieuse, ressources, logement, restauration…). Elle permet ainsi une analyse fine des conditions de santé de cette population ainsi que de leurs effets. Cet OVE infos analyse les jugements et les pratiques des étudiants en matière de santé, il interroge les raisons des renoncements à des consultations médicales, les conduites à risques et met en lumières les facteurs qui jouent sur les fragilités psychologiques des étudiants.

Traduction

 Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheHigher education & research in France, facts and figures 8th edition - November 2015
14 - student life: student health - Feres Belghith & Odile Ferry
More than six out of ten students consider that they are in good health. However, older male and female students are slightly less positive about their health. Exhaustion, stress and sleep problems are frequent, especially in some fields of studies. Finally, 8% of students do not have complementary health insurance and 13% have already gone without treatment for financial reasons [Consulter cette page en anglais]


Accès rapide

Partager