Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.

 Champ :France entière.

Les données pour la France sont issues des enquêtes annuelles du MENESR, auprès de 11 000 entreprises (privées ou publiques) et auprès des administrations (universités et autres établissements de l’enseignement supérieur, organismes publics de recherche -EPST et EPIC- et autres établissements publics, les services ministériels -y compris la défense-, les centres hospitaliers universitaires et les centres de lutte contre le cancer, les institutions sans but lucratif -associations et fondations-).

Les personnels de recherche comprennent les chercheurs et les personnels de soutien à la recherche (selon les définitions du Manuel de Frascati).

Les chercheurs et ingénieurs R&D, regroupés sous le nom de chercheurs, sont les spécialistes travaillant à la conception ou à la création de connaissances, de produits, de procédés, de méthodes ou de systèmes nouveaux. Ils incluent également les doctorants financés (dont les bénéficiaires d’une convention CIFRE) et les personnels ayant des responsabilités d’animation des équipes de recherche.

Les personnels de soutien à la recherche regroupent les techniciens qui participent à la R&D en exécutant des tâches scientifiques et techniques sous le contrôle des chercheurs, les personnels ouvriers affectés aux travaux de R&D ainsi que les personnels affectés aux tâches administratives liées aux travaux de R&D.

Dans les enquêtes R&D, la notion de personnes physiques correspond aux personnes présentes au 31 décembre de l’année enquêtée.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

35 la parité dans la recherche Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 36. la parité dans la recherche dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

Les femmes représentent près d’un tiers des personnels de recherche et un quart des seuls chercheurs. En France comme à l’étranger, les chercheures sont mieux représentées dans les administrations que dans les entreprises. C’est cependant le domaine de recherche qui influence de prime abord le rapport femmes-hommes, les plus féminisés étant ceux de la santé et de l’agronomie.

Sur les 543 000 personnes qui, en 2011, participent plus ou moins directement aux activités de R&D sur le territoire national, 30 % sont des femmes (tableau 35.01). Elles représentent 26 % des chercheurs et 36 % des personnels de soutien à la recherche (techniciens, ouvriers et personnels administratifs).

D’une manière générale, pour des travaux de recherche menés dans les administrations (organismes publics, enseignement supérieur ou ISBL) la représentation féminine est plus forte (40 % de l’effectif R&D), comparée à celle observée en entreprise (22 %). Par ailleurs, dans les équipes de R&D publiques ou privées, les femmes sont en moyenne moins présentes au sein des personnels les plus qualifiés, les chercheurs.

En 2011, dans les administrations, à l’INSERM et à l’Institut Pasteur-Paris, les femmes sont plus nombreuses que les hommes parmi les chercheurs (respectivement 53 % et 52 %) (graphique 35.02). L’INRA compte également une part importante de chercheures (46 %). À l’inverse, à l’ONERA (aérospatial) et à l’INRIA (technologie du numérique), elles sont largement minoritaires (respectivement 17 % et 21 % de femmes).

En entreprise, parmi les principales branches industrielles de recherche, ce n’est qu’en Pharmacie et en Chimie que l’effectif de chercheures rivalise avec celui des chercheurs (respectivement 57 % et 47 % de femmes) (graphique 35.03). A l’opposé, environ un chercheur sur dix seulement est une femme dans les branches de l’Automobile, de la Construction aéronautique et spatiale et a fortiori dans celle de la Fabrication de machines et des équipements. Ces trois branches se distinguent cependant des autres : les femmes y sont mieux représentées au sein des chercheurs que des personnels de soutien. La part des femmes semble moins liée au niveau de l’emploi occupé (chercheur ou personnel de soutien) dans les entreprises qu’au sein des administrations.

Tant dans le privé que dans le public, la répartition femmes-hommes des postes de chercheurs se montre avant tout liée au domaine de recherche, lui-même lié au parcours de formation (Cf. fiche 24).

Les tendances observées en France sont communes aux autres pays de l’OCDE : une sous-représentation féminine parmi les chercheurs, particulièrement en entreprise (graphique 35.03). Le Portugal, l’Estonie et la Slovaquie s’approchent de la parité femmes-hommes. Les femmes y représentent globalement plus de 40 % des effectifs nationaux de chercheurs. A contrario, en Corée du Sud et au Japon, moins de 20 % des chercheurs sont des femmes. La France se place au niveau des Pays-Bas (26 %) et de l’Allemagne (25 %). Enfin, parmi les chercheurs, les femmes sont mieux représentées dans les administrations. Le cas de la Finlande illustre à l’extrême ce constat : dans les administrations près d’un chercheur sur deux est une femme pour seulement 17 % dans les entreprises, soit un écart de près de 30 points.

📄 Source :MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.
 Champ :France entière.

Pour citer cet article :

PERRAIN Laurent. La parité dans la recherche. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 47 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2014 (7e éd.), fiche 35, p. 80-81 [Consulté le 20/05/2019]. ISBN 978-2-11-099379-3. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/EESR7_R_35-la_parite_dans_la_recherche-ILL_03.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les données pour la France sont issues des enquêtes annuelles du MENESR, auprès de 11 000 entreprises (privées ou publiques) et auprès des administrations (universités et autres établissements de l’enseignement supérieur, organismes publics de recherche -EPST et EPIC- et autres établissements publics, les services ministériels -y compris la défense-, les centres hospitaliers universitaires et les centres de lutte contre le cancer, les institutions sans but lucratif -associations et fondations-).

Les personnels de recherche comprennent les chercheurs et les personnels de soutien à la recherche (selon les définitions du Manuel de Frascati).

Les chercheurs et ingénieurs R&D, regroupés sous le nom de chercheurs, sont les spécialistes travaillant à la conception ou à la création de connaissances, de produits, de procédés, de méthodes ou de systèmes nouveaux. Ils incluent également les doctorants financés (dont les bénéficiaires d’une convention CIFRE) et les personnels ayant des responsabilités d’animation des équipes de recherche.

Les personnels de soutien à la recherche regroupent les techniciens qui participent à la R&D en exécutant des tâches scientifiques et techniques sous le contrôle des chercheurs, les personnels ouvriers affectés aux travaux de R&D ainsi que les personnels affectés aux tâches administratives liées aux travaux de R&D.

Dans les enquêtes R&D, la notion de personnes physiques correspond aux personnes présentes au 31 décembre de l’année enquêtée.

 

35.01 Effectifs total et part des femmes parmi les personnels de recherche en 2011 1

 
Chercheurs Personnel de soutien Ensemble du personnel R&D
Effectif 2 % femmes Effectif 2 % femmes Effectif 2 % femmes
Entreprises 197 19,6 117 25,8 315 21,9
Administrations 141 34,7 87 49,5 228 40,1
Ensemble 339 25,9 204 35,9 543 29,6

1 Données semi-définitives.
2 En milliers de personnes physiques.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_35-0-effectifs_total_et_part_des_femmes_parmi_les_personnels_de_recherche_en_2011_1.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_35-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

35.02 Part des femmes dans les effectifs de recherche des administrations en 2011 (en %) 1

ONERA
INRIA
CEA - Civil
CNES
Ministères et autres établissements publics
IFSTTAR
Universités et établissements d'enseignement supérieur
Ensemble des administrations
CNRS
IRD
CIRAD
IFREMER
INRA
Institut Pasteur - Paris
INSERM
  
Chercheurs
Personnels de soutien à la R&D
Ensemble

1 Données semi-définitives.

 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_35-1-part_des_femmes_dans_les_effectifs_de_recherche_des_administrations_en_2011_en_1.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_35-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

35.03 Part des femmes dans les effectifs de recherche en entreprise en 2011 (en %)

Fabrication de machines et équipements non compris ailleurs
Industrie automobile
Fabrication d'instruments et d'appareils de mesure, d'essai et de navigation
Fabrication d'équipements de communication
Édition, audiovisuel et diffusion
Composants, cartes électroniques, ordinateurs, équipements périphériques
Activités informatiques et services d'information
Construction aéronautique et spatiale
Télécommunications
Ensemble des entreprises
Activités spécialisées, scientifiques et techniques
Industrie chimique
Industrie pharmaceutique
  
Chercheurs
Personnels de soutien à la R&D
Ensemble
 Champ : France entière.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_35-2-part_des_femmes_dans_les_effectifs_de_recherche_en_entreprise_en_2011_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_35-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

35.04 Part des femmes dans les effectifs de recherche des principaux pays de l'OCDE en 2011 (en %)

PT 1
 
SK
ES 1
SI
SE 2
IT 1
IE
FI
DK 2
CZ
NL 2
KR
 
 
EE
PL
GB 1
NO
TR
BE 2
CL1
HU
AT 2
FR
DE 2
 
JP
  
Chercheurs en entreprise
Chercheurs en administration
Ensemble

1 Données 2010.
2 Données 2009.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/7/illustration-EESR7_R_35-3-part_des_femmes_dans_les_effectifs_de_recherche_des_principaux_pays_de_l_ocde_en_2011_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR7_R_35-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publications statistiques connexes

Note d'information SIES 13.03 - Chercheures-chercheurs : des stéréotypes de genre dès les formations - Nicolas Le Ru, Laurent Perrain - Avril 2013
En 2010, la France compte 315 500 chercheurs ou ingénieurs de recherche : 82 000 sont des femmes, 233 500 des hommes. Le nombre de chercheurs femmes progresse depuis 2007, mais moins fortement que celui des hommes. Les chercheures sont plus nombreuses dans les administrations que dans les entreprises. Ce n’est pas le cas des chercheurs hommes.
 Note d'information DEPP 00.31 - Women in Sciences in France - Monique Bonneau - September 2000
In 1997, 23,0% of researchers were women versus 21,6% five years earlier.

Growth in the number of researchers has marginally benefited women in public and industrial R&D.

However their numbers are higher in public research. The proportion of women involved in the research field varies to a considerable extent according to discipline. The similar position of women in public civil research where medical and life sciences predominate  and in pharmaceutical industry is a good example. The proportion of women also differs according to their position : growth in numbers is inverse to the position they hold in the hierarchical order of their institution. Women?s participation grows fast in upper secondary and higher education or in engineering schools than on the labour market.
Note d'information DEPP 00.31 - La place des femmes dans la recherche. - Monique Bonneau - Septembre 2000
En 1997, 23,0 % des chercheurs sont des femmes, contre 21,6 % cinq ans auparavant.

La croissance des effectifs de chercheurs bénéficie marginalement aux femmes dans la recherche publique et en entreprise. Cependant, c'est dans la recherche publique qu'elles sont les plus nombreuses.

L'importance de l'emploi féminin dans la recherche varie fortement selon les disciplines.

La similitude de la place des femmes parmi les chercheurs du public où les sciences médicales et de la vie sont dominantes , et dans l'industrie pharmaceutique en est un exemple.

La place de l'emploi féminin diffère aussi beaucoup selon les postes occupés, avec une progression inverse de l'ordre hiérarchique.

La progression du taux de femmes dans les études secondaires et universitaires ou dans les écoles d?ingénieurs est plus rapide que sur le marché du travail.

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
36 - la parité dans la recherche - Alexis Boinet & Laurent Perrain
En 2014, les femmes représentent 30 % de l’ensemble des personnels de recherche et un peu plus d’un quart des seuls chercheurs. Par ailleurs, 36 % des chercheurs en administration sont des femmes contre 20 % en entreprise, contraste qui n’est pas propre à la France. Les proportions diffèrent selon le domaine de recherche, les plus féminisés étant ceux de la médecine, de la chimie et de l’agronomie [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
37 - la parité dans la recherche - Laurent Perrain
En 2013, les femmes représentent 30 % de l’ensemble des personnels de recherche, et un peu plus d’un quart des seuls chercheurs. Par ailleurs, 40 % des effectifs de recherche en administration sont des femmes contre 22 % en entreprise, contraste qui n’est pas propre à la France. Les proportions diffèrent selon le domaine de recherche, les plus féminisés étant ceux de la médecine, de la chimie et de l’agronomie [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
36 - la parité dans la recherche - Laurent Perrain
Un chercheur sur trois dans les administrations et un sur cinq dans les entreprises est une femme. Comme dans d’autres pays, elles sont partout moins représentées parmi les chercheurs que dans les professions de soutien à la recherche. Le rapport femmes-hommes dans les effectifs de recherche est lié au domaine de recherche [Consult the following page]


Accès rapide

Partager