Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in

📄 Sources :MENESR-DGESIP
MENESR-DGESIP/DGRI-SIES.

 Champ :France métropolitaine + DOM.

L’enquête sur les étudiants handicapés du MESR recense pour chaque université (y compris l’Université de Lorraine et l’Université Paris-Dauphine) les étudiants handicapés ou porteurs d’une maladie invalidante. Sont recensés les étudiants qui se sont déclarés handicapés au sens de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et qui se sont fait connaître des personnels de l’université chargés de leur suivi.

Le dispositif d’enquête collecte anonymement pour chaque étudiant la nature de son handicap ou de son trouble, les mesures de compensation mises en place pour l’accompagner dans ses études ainsi qu’âge, sexe, filière de formation et cursus.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

24 les étudiants handicapés à l'université Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 14. les étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

En 2011-2012, près de 12 400 étudiants des universités françaises se déclarent handicapés. Leur nombre a doublé ces 5 dernières années. Ils se concentrent en L1 et leur présence décline au fil des cursus. Deux sur trois bénéficient d’un suivi spécifique.

Près de 12 400 étudiants des universités françaises se déclarent handicapés (et bénéficient d’une aide ou d’un suivi à ce titre) à la rentrée 2011 contre moins d’un millier il y a trente ans. Leur nombre a même doublé ces 5 dernières années (graphique 24.01). Mouvement général d’allongement de la durée des études, diversification et meilleure connaissance des dispositifs d’aide expliquent cette progression.

Depuis la rentrée 2006, conformément aux dispositions de l’article 20 de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les établissements d’enseignement supérieur sont chargés de mettre en place toutes les aides et accompagnements nécessaires aux étudiants handicapés pour la réussite de leurs études : accompagnement, soutien pédagogique, tutorat, aide technique, aménagement des cursus et des conditions de passation des examens, ...

Des poursuites d’études plus nombreuses et des dispositifs d’aide plus nombreux et mieux connus expliquent la progression du nombre d’étudiants handicapés en licence. Mais la répartition des étudiants handicapés recensés dans les universités se distingue de celle de l’ensemble des étudiants (graphique 24.02). Ils se concentrent en licence et deviennent moins nombreux au fil du cursus universitaire. Une part équivalente (à celle de l’ensemble de la population étudiante) des étudiants handicapés s’inscrit en première année de master. En revanche, dès la seconde année de master, les étudiants handicapés deviennent relativement plus rares. À la rentrée 2011, 8,8 % des étudiants handicapés seulement sont inscrits en M2 contre près de 15,5 % pour l’ensemble de la population étudiante. Cet écart semble cependant se réduire depuis deux ans. Moins de 2 % des étudiants handicapés poursuivent leurs études jusqu’en doctorat contre 6,5 % pour l’ensemble des étudiants.

Les étudiants handicapés s’inscrivent plus fréquemment en Lettres, langues, sciences humaines ou dans les formations courtes (DUT). On les trouve moins fréquemment dans les filières de Droit, économie, gestion et Santé (graphique 24.03). Nature du handicap et disciplines de formation sont liées. En Lettres, langues et sciences humaines les étudiants présentant des troubles spécifiques du langage sont ainsi sous-représentés tandis que ceux affectés de troubles psychiques y sont surreprésentés.

Pour compenser leurs handicaps, notamment pour le passage des examens et des concours, et favoriser le bon déroulement de leur parcours de formation, des aides spécifiques diversifiées sont apportées aux étudiants handicapés (tableau 24.04). 44,6 % d’entre eux bénéficient d’une aide humaine (preneur de notes, interprète, codeur, soutien spécifique). Plus des trois quarts (77,9 %) bénéficient, lors des examens, d’un aménagement des modalités de passation (supports adaptés, documents en braille, interprète en langue des signes française, codeur en langage parlé complété, temps majoré). Un suivi spécifique par un référent handicap au sein de leur établissement est proposé à deux étudiants handicapés sur trois.

 Champ :France métropolitaine + DOM.

Pour citer cet article :

BRETAGNOLLE Annie. Les étudiants handicapés à l'université. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 45 indicateurs [en ligne]. LEFEBVRE Olivier (dir.). Paris : Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2013 (6e éd.), fiche 24, p. 60-61 [Consulté le 23/10/2019]. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/EESR6_ES_24-les_etudiants_handicapes_a_l_universite.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

L’enquête sur les étudiants handicapés du MESR recense pour chaque université (y compris l’Université de Lorraine et l’Université Paris-Dauphine) les étudiants handicapés ou porteurs d’une maladie invalidante. Sont recensés les étudiants qui se sont déclarés handicapés au sens de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et qui se sont fait connaître des personnels de l’université chargés de leur suivi.

Le dispositif d’enquête collecte anonymement pour chaque étudiant la nature de son handicap ou de son trouble, les mesures de compensation mises en place pour l’accompagner dans ses études ainsi qu’âge, sexe, filière de formation et cursus.

 

24.01 Évolution du nombre d’étudiants handicapés inscrits à l’université

Nombre d'étudiants handicapés
📄 Source :MENESR-DGESIP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_24-0-evolution_du_nombre_d_etudiants_handicapes_inscrits_a_l_universite.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_24-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

24.02 Répartition des étudiants handicapés à l’université par année de cursus en 2011-2012

L1
L2
L3 (y compris Licence professionnelle)
M1
M2
Doctorat
  
Étudiants handicapés
Ensemble des étudiants
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_24-1-repartition_des_etudiants_handicapes_a_l_universite_par_annee_de_cursus_en_2011_2012.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_24-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

24.03 Répartition des étudiants handicapés à l’université par filière de formation en 2011-2012

Lettres langues et sciences humaines
Droit, sciences économique et de gestion
Sciences
Santé
STAPS
IUT
  
Étudiants handicapés
Ensemble des étudiants
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_24-2-repartition_des_etudiants_handicapes_a_l_universite_par_filiere_de_formation_en_2011_2012.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_24-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

24.04 Aménagement des modalités de passation des examens et concours pour les étudiants handicapés en 2011-2012

 
Nombre d'étudiants bénéficiaires Part des étudiants handicapés bénéficiaires (en %)
Temps majoré 8 996 57,5
Salle particulière 1 695 11,4
Mise à disposition de matériel pédagogique adapté 1 298 9,1
Secrétaire 1 264 8,9
Temps de pause 927 6,3
Documents adaptés 856 5,6
Épreuves aménagées 732 4,8
Interprètes LSF, codeurs LPC, autre aide à la communication 152 1,0
Autre 2 258 14,5

📄 Source :MENESR-DGESIP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/6/illustration-EESR6_ES_24-3-amenagement_des_modalites_de_passation_des_examens_et_concours_pour_les_etudiants_handicapes_en_2011_2012.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR6_ES_24-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
14 - les étudiants en situation de handicap dans l’enseignement supérieur - Fabienne Corre
À la rentrée 2015, 23 257 étudiants des établissements d’enseignement supérieur publics se déclarent en situation de handicap soit 1,22 % de la population étudiante. Cet effectif a triplé depuis 2005. Parmi les étudiants en situation de handicap, 91 % sont inscrits à l’université, parmi lesquels 71 % bénéficient d’un plan d’accompagnement. Les aides sont plus nombreuses, diverses et mieux connues que par le passé, ce qui leur permet de ne pas rester à l’écart du mouvement général d’allongement des études. Si la progression dans leurs parcours reste différente de celle de la population, elle s’améliore très significativement depuis plusieurs années [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
25 - les étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur - Fabienne Corre
À la rentrée 2014, 20 549 étudiants des établissements d’enseignement supérieur publics se déclarent handicapés, soit 1,17 % de la population étudiante, et bénéficient d’un accompagnement. 91,5 % d’entre eux sont inscrits à l’université où leur effectif a triplé depuis 2005. Ils bénéficient d’aides plus nombreuses, diverses et mieux connues qui leur permettent de ne pas rester à l’écart du mouvement général d’allongement des études. Ils se concentrent en Licence mais leur présence en Master progresse significativement depuis plusieurs années [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
24 - les étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur - Fabienne Corre
À la rentrée 2013, 18 200 étudiants des universités, STS et CPGE publics se déclarent handicapés et bénéficient d’un accompagnement. Une forte majorité d’entre eux (90 %) sont inscrits à l’université. Leur nombre a doublé en 5 ans. Ils bénéficient d’aides plus nombreuses, diverses et mieux connues qui leur permettent de ne pas rester à l’écart du mouvement général d’allongement des études. Néanmoins, ils se concentrent en Licence et leur présence décline au fil des cursus [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°7 - avril 2014
23 - les étudiants handicapés dans l’enseignement supérieur - Annie Bretagnolle
À la rentrée 2012, près de 15 900 étudiants des universités, STS et CPGE publics se déclarent handicapés et bénéficient d’une aide ou d’un suivi. 90 % d’entre eux sont inscrits à l’université. Leur nombre a doublé en 6 ans ; ils bénéficient en effet d’aides plus nombreuses et mieux connues qui leur permettent de ne pas rester à l’écart du mouvement général d’allongement des études. Néanmoins, ils se concentrent en Licence et leur présence décline au fil des cursus [Consult the following page]


Accès rapide

Partager