Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in english

📄 Source :MENESR-DEPP.

 Champ :France métropolitaine + DOM.

La dépense intérieure d'éducation (DIE) pour l'enseignement supérieur comprend l'ensemble des dépenses pour les établissements publics et privés de la métropole et des DOM pour l'enseignement et les activités liées : œuvres universitaires, administration, fournitures, bibliothèques universitaires, etc. Elle ne comprend pas les activités de formation continue.

Cette dépense est évaluée chaque année par le compte de l'éducation.

Les montants des dépenses de la dernière année sont provisoires.

Les méthodes, le champ et les concepts retenus par le compte de l'éducation évoluent périodiquement. Ainsi en 2012, la mesure de la formation continue et des dépenses des ménages et des communes est revue. Ces dernières ont par ailleurs fait l’objet d’une correction en 2013. De même, le passage à la base 2010 de la comptabilité nationale intégrant notamment Mayotte dans le champ est opéré. Ces modifications ainsi que celles apportées en 1999 (intégration des DOM) et en 2006 (passage à la LOLF) provoquent des ruptures dans les séries brutes. Pour permettre un suivi chronologique, les principales séries de données ont fait l'objet d'une rétropolation jusqu'en 1980. Les montants ainsi recalculés et présentés ici diffèrent donc de ceux des éditions précédentes de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France.

Le financement initial représente le financement avant prise en compte des transferts entre les différents agents économiques. Il constitue donc ce qui est à la charge effective de chacun des agents.

Le financement final est une notion qui permet d'étudier la relation entre le dernier financeur et, soit le producteur, soit l'activité d'éducation.

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

01 la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in english

Cette fiche a été actualisée. Consultez la fiche 01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur dans L'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017

La collectivité nationale a consacré 29,2 milliards d'euros (Md€) à l'enseignement supérieur en 2014. C'est 2,6 fois plus qu'en 1980 (en euros constants). L'État y participe pour 69 %. En 2014, la dépense moyenne par étudiant s'élève à 11 560 euros, soit 40 % de plus qu'en 1980 (en euros constants).

En 2014, la collectivité nationale (État, collectivités territoriales, autres administrations publiques, ménages et entreprises) a consacré 29,2 milliards d'euros à l'enseignement supérieur, soit une baisse de 0,3 % par rapport à 2013 (en euros constants). Depuis 1980, la dépense pour l'enseignement supérieur a connu une forte croissance, de 2,8 % en moyenne annuelle. Son poids dans la dépense intérieure d'éducation (DIE) est passé de 15,1 % en 1980 à 20,0 % en 2014 (tableau 01.01).

Sur l'ensemble de la période, la DIE au profit du supérieur a été multipliée par 2,6 en euros constants (graphique 01.02). Malgré cette forte augmentation, la dépense moyenne par étudiant n'a augmenté que de 39,7 % en raison du doublement des effectifs. Dans le même temps, la dépense moyenne par élève du second degré augmentait de 65,9 %. La période 2006-2009, qui connaît à la fois une augmentation rapide de la DIE et un ralentissement de la croissance des effectifs inscrits, voit la dépense par étudiant augmenter de 3,5 % en moyenne par an. En revanche, depuis 2009, le ralentissement de la DIE conjuguée à une reprise de la hausse des effectifs se traduit par une baisse de la dépense par étudiant de 0,7 % par an 1.

La dépense moyenne par étudiant atteint 11 560 euros en 2014 (graphique 01.03). Si la comparaison directe du coût des formations est délicate, notamment en raison de l'intégration des dépenses liées à la recherche dans les universités, on constate des différences sensibles selon les filières de formation. Le coût varie de 10 800 euros par an pour un étudiant d'université jusqu'à 14 980 euros pour un élève de CPGE. Néanmoins, au cours des années récentes, ces dépenses moyennes ont tendance à se rapprocher (graphique 01.03).

La dépense totale des agents économiques impliqués dans l’enseignement ou ses activités annexes (hébergement, restauration, orientation, médecine scolaire, administration) est constituée à 72 % de dépenses de personnel, en particulier de personnels enseignants (41 %) (graphique 01.04).

Le coût théorique d'une scolarité de 18 ans menant sans redoublement à une Licence (en passant par un second cycle général et technologique) est évalué à 148 590 euros en 2014, quand une scolarité en 17 ans menant à un BTS (en passant par un second cycle professionnel) reviendrait à la collectivité à 146 620 euros.

En financement initial (voir définitions ci-contre), la part de l'État est prépondérante dans la DIE pour le supérieur (69,0 %). Celle des collectivités atteint 10,9 % et celle des ménages s'élève à 8,6 % (tableau 01). En financement final, c'est-à-dire après intégration des bourses au budget des ménages, la part des ménages double quasiment (16,8 %). Certaines aides directes ou indirectes, financées par l'État et qui bénéficient aux étudiants ou à leur famille, n'apparaissent pas dans la DIE pour l'enseignement supérieur : elles sont d'ordre fiscal (majoration du quotient familial) ou non directement liées au statut de l'étudiant (allocation logement à caractère social). Leur prise en compte (hors versements des régimes sociaux) porterait en 2014 la dépense par étudiant de 11 560 euros à 12 780 euros.

&

📄 Source :MENESR-DEPP.
 Champ :France métropolitaine + DOM.

1 L'évolution des dépenses des programmes 150, 231 et 142 de la MIRES est de - 0,2 % entre 2010 et 2011, de + 1 % entre 2011 et 2012, de + 0,9 % entre 2012 et 2013 et de + 0,0 % entre 2013 et 2014 (en prix 2014).

Pour citer cet article :

DALOUS Jean-Pierre, FRATACCI Lisa. La dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 50 indicateurs [en ligne]. KABLA-LANGLOIS Isabelle (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2016 (9e éd.), fiche 01 [Consulté le 26/06/2019]. ISBN 978-2-11-151570-3. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/EESR9_ES_01-la_depense_d_education_pour_l_enseignement_superieur.php

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

La dépense intérieure d'éducation (DIE) pour l'enseignement supérieur comprend l'ensemble des dépenses pour les établissements publics et privés de la métropole et des DOM pour l'enseignement et les activités liées : œuvres universitaires, administration, fournitures, bibliothèques universitaires, etc. Elle ne comprend pas les activités de formation continue.

Cette dépense est évaluée chaque année par le compte de l'éducation.

Les montants des dépenses de la dernière année sont provisoires.

Les méthodes, le champ et les concepts retenus par le compte de l'éducation évoluent périodiquement. Ainsi en 2012, la mesure de la formation continue et des dépenses des ménages et des communes est revue. Ces dernières ont par ailleurs fait l’objet d’une correction en 2013. De même, le passage à la base 2010 de la comptabilité nationale intégrant notamment Mayotte dans le champ est opéré. Ces modifications ainsi que celles apportées en 1999 (intégration des DOM) et en 2006 (passage à la LOLF) provoquent des ruptures dans les séries brutes. Pour permettre un suivi chronologique, les principales séries de données ont fait l'objet d'une rétropolation jusqu'en 1980. Les montants ainsi recalculés et présentés ici diffèrent donc de ceux des éditions précédentes de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France.

Le financement initial représente le financement avant prise en compte des transferts entre les différents agents économiques. Il constitue donc ce qui est à la charge effective de chacun des agents.

Le financement final est une notion qui permet d'étudier la relation entre le dernier financeur et, soit le producteur, soit l'activité d'éducation.

 

Chiffres clés


Dépense intérieure d'éducation pour l'enseignement supérieur
29,2 Md€
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1127-depense_interieure_d_education_pour_l_enseignement_superieur.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Part de la dépense intérieure d'éducation consacrée à l'enseignement supérieur
20,0 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1128-part_de_la_depense_interieure_d_education_consacree_a_l_enseignement_superieur.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Dépense annuelle moyenne par étudiant
11 560 
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1129-depense_annuelle_moyenne_par_etudiant.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Dépense annuelle moyenne pour un étudiant en CPGE
14 980 
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1130-depense_annuelle_moyenne_pour_un_etudiant_en_cpge.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
  Afficher de nouveaux chiffres clés  
Dépense annuelle moyenne pour un étudiant en STS
13 660 
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1131-depense_annuelle_moyenne_pour_un_etudiant_en_sts.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Dépense annuelle moyenne pour un étudiant à l'université
10 800 
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1132-depense_annuelle_moyenne_pour_un_etudiant_a_l_universite.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Part de l'État dans le financement de la dépense intérieure d'éducation
69,0 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1133-part_de_l_etat_dans_le_financement_de_la_depense_interieure_d_education.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Couverture : en financement initial
Source : MENESR-DEPP
Part des collectivités territoriales dans le financement de la dépense intérieure d'éducation
10,9 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1134-part_des_collectivites_territoriales_dans_le_financement_de_la_depense_interieure_d_education.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Couverture : en financement initial
Source : MENESR-DEPP
  Afficher de nouveaux chiffres clés  
Part des ménages dans le financement de la dépense intérieure d'éducation
8,6 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1135-part_des_menages_dans_le_financement_de_la_depense_interieure_d_education.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Couverture : en financement initial
Source : MENESR-DEPP
Part des dépenses de personnel dans la dépense intérieure d'éducation pour l'enseignement supérieur
72 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1136-part_des_depenses_de_personnel_dans_la_depense_interieure_d_education_pour_l_enseignement_superieur.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP
Part des dépenses de personnel enseignant dans la dépense intérieure d'éducation pour l'enseignement supérieur
41 %
 
2014
France entière
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/CC-1137-part_des_depenses_de_personnel_enseignant_dans_la_depense_interieure_d_education_pour_l_enseignement_superieur.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "01. la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DEPP

01.01 la dépense d'éducation pour le supérieur 1

 
1980 1990 2000 2010 2013 2014p
DIE pour le supérieur (aux prix courants, en Md€) 2 4,5 11,9 18,6 27,4 29,1 29,2
DIE pour le supérieur (aux prix 2014, en Md€) 2 11,4 16,7 23,0 28,4 29,3 29,2
Part dans la DIE (en %) 15,1 16,9 17,2 19,7 20,2 20,0
Dépense moyenne par étudiant (aux prix 2014, en euros) 2 8 280 9 120 10 520 11 910 11 760 11 560
Dépense moyenne par étudiant y compris mesures sociales et fiscales (aux prix 2014, en euros) 3 13 150 12 990 12 780
Structure du financement initial (en %) 4
État 71,4 68,6 69,0
dont MENESR 62,9 61,6 62,2
Collectivités territoriales 10,6 11,1 10,9
Autres administrations publiques 5 1,7 1,9 1,9
Entreprises 7,8 9,6 9,6
Ménages 8,5 8,8 8,6
 

1 y compris apprentissage.
2 Ces séries ont été rétropolées pour l'ensemble de la période (voir méthodologie ci-contre).
3 Cela comprend l'ALS, la part de l'État dans l'APL, la majoration du quotient familial, la réduction d'impôt pour frais de scolarité.
4 La structure du financement initial de l'enseignement supérieur n'a pas été rétropolée avant 2006.
5 Y compris l'ANR et les chambres consulaires (CCI, chambres des métiers, chambres d'agriculture).
P : provisoire.

📄 Source :MENESR-DEPP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/illustration-EESR9_ES_01-0-la_depense_d_education_pour_le_superieur_1.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR9_ES_01-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

01.02 Comparaison de l'évolution de la DIE, de la dépense moyenne et des effectifs du supérieur (indice base 100 en 1980, prix 2014)

  
Effectifs de l'enseignement supérieur
Dépense moyenne par étudiant
DIE de l'enseignement supérieur
 
 

les séries sont rétropolées pour tenir compte des évolutions méthodologiques (voir méthodologie ci-contre).
p : provisoire.

 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/illustration-EESR9_ES_01-1-comparaison_de_l_evolution_de_la_die_de_la_depense_moyenne_et_des_effectifs_du_superieur_indice_base_100_en_1980_prix_2014.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR9_ES_01-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

01.03 Évolution de la dépense moyenne par étudiant aux prix 2014 (1980-2014p)

  
Ensemble
STS
CPGE
Université
 
 

p : provisoire.

📄 Source :MENESR-DEPP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/illustration-EESR9_ES_01-2-evolution_de_la_depense_moyenne_par_etudiant_aux_prix_2014_1980_2014p.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR9_ES_01-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

01.04 Nature des dépenses des producteurs 1 de l'enseignement supérieur en 2014p

Personnel enseignant
Personnel non-enseignant
Fonctionnement
Capital
  
 
 

1 Les « producteurs de l'enseignement supérieur » sont les agents économiques (dans la plupart des cas, il s'agit des établissements) qui réalisent des activités d'enseignement.
P : provisoire.

📄 Source :MENESR-DEPP
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/9/illustration-EESR9_ES_01-3-nature_des_depenses_des_producteurs_1_de_l_enseignement_superieur_en_2014p.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR9_ES_01-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publications statistiques connexes

Les dossiers 206 - Le Compte de l’éducation - Fabienne Rosenwald, Jean-Pierre Dalous, Martine Jeljoul, Aline Landreau, Stéphanie Lemerle - Avril 2016
Combien coûte l’éducation ? Quels agents économiques, État, collectivités territoriales, ménages, entreprises, en assurent le financement ? Quelle est la dépense moyenne pour un élève ou pour un étudiant ? En répondant à ces questions, le Compte de l'éducation vise à apporter une mesure de l'effort monétaire que la collectivité nationale consacre au système éducatif. Il est en cohérence avec la Comptabilité nationale dont il constitue un compte satellite. Ce dossier actualise les principes et méthodes utilisés par le Compte de l’éducation pour rassembler et organiser dans un cadre synthétique l'ensemble des flux économiques relatifs aux dépenses d'éducation et à leur financement. Il comprend des résultats calculés avec les nouvelles méthodes qui constituent une série cohérente sur la période 2006-2014.
Note d'information DEPP 15.41 - Le coût de l’éducation en 2014 - Jean-Pierre Dalous, Aline Landreau - Novembre 2015
En 2014, la France a consacré 146 milliards d’euros à son système éducatif, soit 6,8 % du PIB. La dépense intérieure d’éducation augmente de 2 % par an en euros constants depuis 1980. L’État reste le premier financeur de l’éducation (58 %), devant les collectivités territoriales (24 %), dont la part a augmenté de 3 points depuis 2006.

En 2014, la dépense moyenne pour un élève ou un étudiant est de 8 360 euros. Elle s’élève avec le niveau, allant de 6 120 euros pour un écolier à 11 560 euros pour un étudiant. Depuis 2013, la dépense moyenne par élève du second degré augmente.

Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°10 - Avril 2017
01 - la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur - Jean-Pierre Dalous & Lisa Fratacci
La collectivité nationale a consacré 30,1 milliards d'euros (Md€) à l'enseignement supérieur en 2015. C'est 2,6 fois plus qu'en 1980 (en euros constants). L'État y participe pour 67,9 %. En 2015, la dépense moyenne par étudiant s'élève à 11 680 euros, soit 40 % de plus qu'en 1980 (en euros constants) [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
01 - la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur - Jean-Pierre Dalous & Martine Jeljoul
La collectivité nationale a consacré 28,7 milliards d’euros (Md€) à l’enseignement supérieur en 2013. C’est 2,5 fois plus qu’en 1980 (en euros constants). L’État y participe pour 70 %. En 2013, la dépense moyenne par étudiant s’élève à 11 540 euros, soit 40 % de plus qu’en 1980 (en euros constants) [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°7 - avril 2014
01 - la dépense d’éducation pour l’enseignement supérieur - Jean-Pierre Dalous & Martine Jeljoul
Pour l’enseignement supérieur, la collectivité nationale a dépensé 28,7 milliards d’euros en 2012. L’État prend en charge plus de 70 % de cette dépense qui a été multipliée par 2,6 depuis 1980 (en euros constants). En 2012, la dépense moyenne par étudiant s’élève à 11 740 euros, soit 43,2 % de plus qu’en 1980 (en euros constants) [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°6 - février 2013
01 - la dépense d'éducation pour l'enseignement supérieur - Jean-Pierre Dalous & Martine Jeljoul
Pour l’enseignement supérieur, la collectivité nationale a dépensé 28,0 milliards d’euros en 2011. L’État prend en charge plus de 70% de cette dépense qui a été multipliée par 2,61 depuis 1980 (en euros constants). En 2011, la dépense moyenne par étudiant s’élève à 11 630 euros, soit 41,8 % de plus qu’en 1980 (en euros constants) [Consult the following page]

Traduction

 Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheHigher education & research in France, facts and figures 9th edition - November 2016
01 - education expenditure on tertiary education - Jean-Pierre Dalous & Lisa Fratacci
The nation spent €29.2 billion (€bn) on tertiary education in 2014. This is 2.6 times more than in 1980 (in constant euros). The contribution by central government represented 69% of that amount. In 2014, average expenditure per student stood at €11,560, or 40% more than in 1980 (in constant euros [Consult the following page in english]


Accès rapide

Partager