Une nouvelle version de l'état de l’Enseignement supérieur et de la Recherche en France est disponible, cliquez-ici pour la découvrir.
 
 
Couverture de l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

  This page is also available in english

Les données publiées couvrent l’ensemble des inscriptions dans l’enseignement supérieur (pour plus de détails voir Repères et références statistiques, édition 2016, 6.1 et 6.2).

La variation des effectifs d'étudiants entre deux rentrées peut être due à l’évolution de la population en âge de faire des études (« effet démographique ») ou à la fluctuation de l’attrait pour l’enseignement supérieur (« effet scolarisation »).

Pour mieux comprendre la part de chaque effet, on utilise les taux de scolarisation et la répartition par âge de la population.

Les taux de scolarisation par âge sont les quotients du nombre de jeunes d’un âge donné scolarisés dans l'enseignement supérieur par l’effectif estimé de la population du même âge. En appliquant les taux observés à la rentrée 2010 à la population de 2015, on obtient un nombre d’étudiants fictifs pour la rentrée 2015.

L’« effet scolarisation » est l’écart entre ce nombre et le nombre d’étudiants effectivement inscrits en 2015. Un « effet scolarisation » positif traduit l’augmentation de la proportion de jeunes d’une génération qui fréquentent l’enseignement supérieur. Cette hausse peut traduire deux phénomènes, éventuellement conjugués : davantage de jeunes obtiennent le baccalauréat, une proportion croissante des nouveaux bacheliers s’engagent dans des études supérieures.

L’« effet démographique » est la différence entre l’évolution du nombre d’étudiants entre les rentrées 2010 et 2015 et cet « effet scolarisation ».

Accès rapide

Partager


 
 
 
 

Pour une meilleure expérience de ce site, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour.
 

12 les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur Imprimer la page  Télécharger le pdf

  This page is also available in english

À la rentrée 2015, on compte 2 551 100 inscriptions dans l’enseignement supérieur. Le nombre d’étudiants inscrits progresse de 3,2 % par rapport à l’année précédente. Le nombre de jeunes s’engageant dans les études supérieures progresse fortement depuis 5 ans.

En 2015-16, on recense 2 551 100 inscriptions dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer (DOM) (graphique 12.01). Le nombre d’inscriptions dans l’enseignement supérieur en France a augmenté pour la septième année consécutive (+ 3,2 %, soit 79 900 inscriptions de plus qu’en 2014). La mise en œuvre progressive de la double inscription obligatoire des étudiants en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) dans un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) est l’un des facteurs de cette hausse. Mais une fois neutralisé l’effet de ces doubles inscriptions, l’augmentation globale reste très forte, atteignant 2,5 % (+ 60 600 étudiants). En cinq ans, l’enseignement supérieur a accueilli 231 000 étudiants supplémentaires (+ 211 000 hors doubles inscriptions en CPGE). La croissance était six fois plus faible sur les cinq années précédentes avec 36 000 étudiants de plus entre 2005 et 2010 (graphique 12.01). En outre, l’évolution de la taille des générations aurait dû entraîner une diminution de 100 000 jeunes inscrits en 2015-16 par rapport à l’année 2010-11 (tableau 12.02). L’augmentation des effectifs ne s’explique donc pas par un « effet démographique », mais par un « effet scolarisation », massif depuis 2010 alors qu’il était beaucoup plus modeste sur les cinq années précédentes (voir méthodologie ci-contre).

En 2015-16, 1 593 200 étudiants sont inscrits dans les universités de France métropolitaine et des départements d’outre-mer, ce qui représente 62 % de l’ensemble des inscriptions dans l’enseignement supérieur (graphique 12.03). Les effectifs de l’université ont augmenté de 10,9 % en 5 ans (9,6 % hors doubles inscription des CPGE), contre 1,1 % durant la période quinquennale précédente (graphique 12.04). L’évolution par discipline est très contrastée. En Droit et plus encore en Santé, les effectifs ont très fortement augmenté entre 2005 et 2010, et la hausse s’est poursuivie à un rythme plus modéré sur les cinq années suivantes. En Économie et AES, la croissance a été de 4,3 % entre 2005 et 2010, et presque nulle sur les 5 dernières années (+ 0,7 % hors doubles inscription des CPGE). Enfin, la récente reprise de la croissance des effectifs universitaires est nettement perceptible dans l’évolution des groupes disciplinaires « Arts, Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales » et « Sciences, STAPS » dont les effectifs avaient diminué entre 2005 et 2010 et augmentent fortement entre 2010 et 2015.

Un étudiant sur six fréquente un établissement d’enseignement privé, soit 449 900 étudiants (fiche 09). Sur les cinq dernières années, l’enseignement public a progressé à un rythme plus élevé que l’enseignement privé, alors que la situation inverse prévalait depuis 2000.

La mixité des formations de l'enseignement supérieur est très variable : alors qu'en 2015-16 elles représentent 55,1 % des inscrits, les femmes en constituent la moitié en STS, 39,5 % en IUT, et 42,1 % en CPGE (graphique 12.05). À l'inverse, les formations paramédicales et sociales comprennent 84,5 % de femmes. À l'université, elles sont 69,7 % dans les filières Langues, lettres et sciences humaines. En dix ans, leur part a légèrement progressé dans les formations scientifiques à l’université, mais reste encore minoritaire.

Pour citer cet article :

ALGAVA Elisabeth. Les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur. In : État de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France - 49 indicateurs [en ligne]. KABLA-LANGLOIS Isabelle (dir.). Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2017 (10e éd.), fiche 12 [Consulté le 24/05/2019]. ISBN 978-2-11-152030-1. Disponible à l'adresse : https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/EESR10_ES_12-les_etudiants_en_formation_dans_l_enseignement_superieur.php?pk_campaign=dataESR&pk_source=link

fermer

Télécharger : Télécharger le pdf   Citer :   Partager :          

Les données publiées couvrent l’ensemble des inscriptions dans l’enseignement supérieur (pour plus de détails voir Repères et références statistiques, édition 2016, 6.1 et 6.2).

La variation des effectifs d'étudiants entre deux rentrées peut être due à l’évolution de la population en âge de faire des études (« effet démographique ») ou à la fluctuation de l’attrait pour l’enseignement supérieur (« effet scolarisation »).

Pour mieux comprendre la part de chaque effet, on utilise les taux de scolarisation et la répartition par âge de la population.

Les taux de scolarisation par âge sont les quotients du nombre de jeunes d’un âge donné scolarisés dans l'enseignement supérieur par l’effectif estimé de la population du même âge. En appliquant les taux observés à la rentrée 2010 à la population de 2015, on obtient un nombre d’étudiants fictifs pour la rentrée 2015.

L’« effet scolarisation » est l’écart entre ce nombre et le nombre d’étudiants effectivement inscrits en 2015. Un « effet scolarisation » positif traduit l’augmentation de la proportion de jeunes d’une génération qui fréquentent l’enseignement supérieur. Cette hausse peut traduire deux phénomènes, éventuellement conjugués : davantage de jeunes obtiennent le baccalauréat, une proportion croissante des nouveaux bacheliers s’engagent dans des études supérieures.

L’« effet démographique » est la différence entre l’évolution du nombre d’étudiants entre les rentrées 2010 et 2015 et cet « effet scolarisation ».

 

Chiffres clés


Part des femmes dans les Écoles de commerce, gestion et comptabilité
49,6 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2325-part_des_femmes_dans_les_ecoles_de_commerce_gestion_et_comptabilite.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Part des femmes dans les STS et assimilés
49,9 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2326-part_des_femmes_dans_les_sts_et_assimiles.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Part des femmes dans l'ensemble des formations d'enseignement supérieur
55,1 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2327-part_des_femmes_dans_l_ensemble_des_formations_d_enseignement_superieur.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Part des femmes dans les formations universitaires (filières générales et de santé)
58,2 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2328-part_des_femmes_dans_les_formations_universitaires_filieres_generales_et_de_sante.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
  Afficher de nouveaux chiffres clés  
Part des femmes dans les filières universitaires Droit, Économie, AES
59,3 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2329-part_des_femmes_dans_les_filieres_universitaires_droit_economie_aes.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Part des femmes dans les filières universitaires Médecine, Odontologie, Pharmacie
63,8 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2330-part_des_femmes_dans_les_filieres_universitaires_medecine_odontologie_pharmacie.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Part des femmes dans les filières universitaires Lettres, Sciences humaines
69,7 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2331-part_des_femmes_dans_les_filieres_universitaires_lettres_sciences_humaines.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Effectifs d'étudiants préparant un DUT
116 200
 étudiants
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2338-effectifs_d_etudiants_preparant_un_dut.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Couverture : dans les universités
Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
  Afficher de nouveaux chiffres clés  
Part des femmes dans les formations paramédicales et sociales
84,5 %
 
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2347-part_des_femmes_dans_les_formations_paramedicales_et_sociales.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Effectifs d'étudiants à l'université
1 477 000
 étudiants
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2784-effectifs_d_etudiants_a_l_universite.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Couverture : dans les universités
Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Effectifs d'étudiants en CPGE
256 100
 étudiants
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2785-effectifs_d_etudiants_en_cpge.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Couverture : dans les universités
Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES
Effectifs d'étudiants en STS
85 900
 étudiants
2015-16
France métropolitaine + DOM
 
Voir :   Intégrer :    Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/CC-2786-effectifs_d_etudiants_en_sts.php' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "12. les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur".

Couverture : dans les universités
Source : MENESR-DGESIP/DGRI-SIES

12.01 Évolution des effectifs d'étudiants dans l'enseignement supérieur (en milliers, base 100 en 1990)

  
Ensemble de l'enseignement supérieur
Université
Autres formations
 
 
 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_ES_12-0-evolution_des_effectifs_d_etudiants_dans_l_enseignement_superieur_en_milliers_base_100_en_1990.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_ES_12-0" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

12.02 Évolution des effectifs d'étudiants dans l'enseignement supérieur (en milliers)

 
2005-06 2010-11 2015-16
Nombre d'inscrits 1 2 283,3 2 319,6 2 551,1
dont
Université 1 309,1 1 320,6 1 477,0
dont Préparation DUT 112,6 116,5 116,2
STS 230,4 242,7 256,1
CPGE 74,8 79,9 85,9
Variation 2005-06/
2000-01
Variation 2010-11/
2005-06
Variation 2015-16/
2010-11
Évolution sur 5 ans
Nombre d'inscrits + 123,0 + 36,4 + 231,5 (+ 210,9 2)
Effet démographique en 5 ans + 46,2 - 12,2 - 98,5
Effet scolarisation en 5 ans + 76,8 + 48,6 + 330,0 (+ 309,4 2)
 

A la rentrée 2015, les effectifs totaux de l'enseignement supérieur ont augmenté de 231 500 étudiants par rapport à la rentrée 2010, 210 900 hors doubles inscriptions. L'évolution de la taille des générations (effet démographique) aurait entrainé, si elle avait agi seule, une diminution de 98 500 étudiants.
1 Champs définis dans Repères et références statistiques, édition 2016, 6.1 et 6.2.
2 Hors inscriptions à l'université des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles.

 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_ES_12-1-evolution_des_effectifs_d_etudiants_dans_l_enseignement_superieur_en_milliers.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_ES_12-1" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

12.03 Répartition des effectifs des universités françaises par cursus et par discipline en 2015-16 (en milliers, en %)

Cursus Licence 1
Cursus Master
Cursus Doctorat
Ensemble
  
Droit, sciences politiques
Économie, AES
Arts, lettres, langues, sciences humaines et sociales
Sciences
STAPS
Santé
 
 

1 116 205 inscriptions en préparation DUT.

 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_ES_12-2-repartition_des_effectifs_des_universites_fran_aises_par_cursus_et_par_discipline_en_2015_16_en_milliers_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_ES_12-2" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

12.04 Évolution des effectifs des universités françaises par discipline 1 entre 2005 et 2010, puis entre 2010 et 2015 (en %)

Droit
 
Arts, lettres, langues, SHS
Santé
Droit
Arts, lettres, langues, SHS
Santé
 
 
Économie, AES
Sciences, STAPS
Ensemble
Économie, AES
Sciences, STAPS
 
Ensemble
2005-2010 2
2010-2015
  
Variation (en %)
Variation hors doubles inscription en CPGE (en %)
 
 

1 Y compris les étudiants des DUT ou des formations d'ingénieurs universitaires. Ces étudiants sont répartis dans les groupes de disciplines selon leur spécialité.
2 Les variation hors doubles inscription en CPGE (en %) ne sont pas représentées pour la période 2005-2010. Les valeurs à « 0,0 % » ne sont que des artefacts permettant la création du graphique.

 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_ES_12-3-evolution_des_effectifs_des_universites_fran_aises_par_discipline_1_entre_2005_et_2010_puis_entre_2010_et_2015_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_ES_12-3" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

12.05 Part des femmes dans les principales formations d'enseignement supérieur (en %)

Formations paramédicales et sociales 1
Universités - Lettres, langues, sciences humaines
Universités - Médecine, odontologie, pharmacie
Universités - Droit, économie, AES
Ensemble universités (hors DUT)
Ensemble étudiants
STS et assimilés
Écoles de commerce, gestion et comptabilité
CPGE
Préparation DUT
Universités - Sciences, STAPS
Formations d'ingénieurs 2
  
2005-06
2015-16
 
 

1 2014-15 (dernières données disponibles) à la place de 2015-16.
2 y compris les formations d'ingénieurs dépendant des universités, des INP, des universités de technologie et les formations d'ingénieurs en partenariat.

 Champ : France métropolitaine + DOM.

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/illustration-EESR10_ES_12-4-part_des_femmes_dans_les_principales_formations_d_enseignement_superieur_en.php" width="500px" height="700px" frameborder="0" id="EESR10_ES_12-4" scrolling="auto"></iframe>

fermer

Télécharger :     Télécharger le PDF   Intégrer : <\>   Partager :            

Publications statistiques connexes

Note flash - Enseignement supérieur & Recherche 04 - Les effectifs universitaires en 2016-2017 - Aurélie Delaporte, Diane Marlat - Mai 2017
En 2016-2017, le nombre d’étudiants inscrits à l’université est de 1 623 500 (+1,9 % par rapport à 2015-2016). Hors doubles inscriptions en C.P.G.E. l’augmentation est ramenée à +1,1 % (+16600 inscriptions). Les effectifs augmentent moins fortement que l’année dernière et en cursus licence (+2,8 %) et en cursus master (+0,8 %) et poursuivent leur baisse en cursus doctorat (-2,3 %).
Note d'information SIES 16.10 - Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2015-2016 en forte progression, notamment à l'université - Elisabeth Algava, Agnès Lièvre - Décembre 2016
Les inscriptions d’étudiants dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer n’ont jamais été aussi nombreuses : 2 551 100 à la rentrée 2015. Leur nombre a particulièrement progressé entre les rentrées 2014 et 2015 (+ 3,2 %, soit 79 900 inscriptions de plus). La hausse est en partie liée à un accroissement des doubles inscriptions des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles à l’université : hors ces doubles inscriptions, l’augmentation globale est de 2,5 % sur un an (+ 61 000 inscriptions). L’augmentation des effectifs est élevée pour les formations d’ingénieur, les écoles de commerce, gestion et comptabilité ainsi que dans les classes préparatoires aux grandes écoles. Les formations courtes (en instituts universitaires de technologie et sections de techniciens supérieurs) enregistrent des effectifs stables. A la rentrée 2015, les inscriptions augmentent dans toutes les académies sauf la Corse. L’enseignement privé représente un peu plus d’un étudiant sur six.
Note d'information SIES 16.11 - Les étudiants inscrits dans les universités françaises en 2015-2016 - Aurélie Delaporte, Diane Marlat - Décembre 2016
En 2015-2016, 1 593 200 étudiants sont inscrits dans les universités de France métropolitaine et des DOM (y compris l’université de Lorraine). Ils étaient 1 531 300 en 2014-2015. Les effectifs inscrits augmentent de 4,0 %, hausse partiellement imputable à la montée en charge des inscriptions parallèles des étudiants de CPGE. L’accroissement est ramené à + 2,8 % hors cet effet. En particulier, les effectifs sont en hausse en cursus licence (+ 4,9 %, et + 2,9 % hors doubles inscriptions) et en cursus master (+ 3,2 %), mais diminuent en cursus doctorat (- 1,6 %). Les bacheliers généraux sont plus nombreux que l’an passé dans les disciplines générales (+ 6,9 % hors doubles inscriptions en CPGE), le nombre de nouveaux bacheliers technologiques diminue en IUT (- 2,0 %) et les bacheliers professionnels se dirigent nettement moins vers l’université. La part des étudiants étrangers à l’université est de 14,1 %. Elle baisse légèrement par rapport à 2014-2015 (- 0,2 point), principalement en cursus doctorat (- 0,4 point).
Note flash - Enseignement supérieur & Recherche 21 - Les étudiants en sections de technicien supérieur en 2016-2017 - Mathias Denjean - Décembre 2016
A la rentrée 2016, les effectifs en sections de technicien supérieur (S.T.S.) sont en légère hausse par rapport à l’an passé (+0,4 %) et dépassent désormais les 257 000 étudiants en formation initiale (hors apprentissage). Les établissements privés concentrent près d’un tiers des effectifs. Parmi les nouveaux entrants dans ces sections, les parts respectives des néo-bacheliers généraux, technologiques et professionnels sont quasi inchangées.
Note flash - Enseignement supérieur & Recherche 22 - Les étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles en 2016-2017 - Mathias Denjean - Décembre 2016
À la rentrée 2016, les effectifs en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) progressent légèrement (0,6%) pour atteindre 86 500 étudiants. Ils augmentent de 0,9% dans la filière scientifique, qui concentre près des deux tiers des effectifs mais où les femmes constituent moins d’un tiers des inscrits. Ils progressent aussi dans la filière économique (+0,8%) mais se replient dans la filière littéraire (-0,8%).
Note flash - Enseignement supérieur & Recherche 16 - Inscription des nouveaux bacheliers entrant en première année à l'université en 2016-2017 - Aurélie Delaporte, Diane Marlat - Novembre 2016
Les données présentées sont issues d’une enquête annuelle spécifique menée fin octobre auprès des universités, et qui porte sur les nouveaux inscrits en 1ère année de cursus licence, dite "enquête 20". La date d’observation est fixée au 20 octobre de chaque année universitaire. L’enquête est une enquête "flash" sur 3 jours. A cette date, les informations remontées par les universités sont encore provisoires et susceptibles d’évoluer. Les données définitives et globales pour l’année 2016-2017 seront issues de l’enquête "inscriptions" du système d’information sur le suivi de l’étudiant (SISE Universités) du 15 janvier 2017. Le champ couvert par cette première note sur "l’enquête 20" est constitué des 70 universités (France entière hors Nouvelle-Calédonie), de l’université de Lorraine, du CUFR de Mayotte et de l’Institut national universitaire d’Albi.
Note d'information SIES 16.08 - Les effectifs étudiants dans les regroupements d'établissements en 2015-2016 - Ronan Vourc'h - Novembre 2016
Les regroupements d’établissements ont été initiés par la loi de 2013 sur l’enseignement supérieur et la recherche. Aujourd’hui, près de 200 établissements sont concernés, que ce soit sous la forme d’une communauté d’universités et établissements (Comue) ou d’une association. Cette recomposition du paysage de l’enseignement supérieur concerne 1 690 000 étudiants à la rentrée 2015, soit plus des deux tiers de l’ensemble des étudiants. Les universités concentrent plus de 90 % des inscrits au sein des regroupements.

En dehors des universités, ce sont les écoles d’ingénieurs qui sont les plus impliquées dans ce processus (5 % des étudiants concernés dans plus de 60 écoles). La pluridisciplinarité est assurée au sein des regroupements situés en province. La situation est plus contrastée en région parisienne où les caractéristiques des établissements membres d’un regroupement induisent des orientations disciplinaires différenciées pour chacun d’entre eux. A cela s’ajoutent des différences dans le profil social des étudiants accueillis.
Note d'information SIES 16.04 - Les étudiants en formation d'ingénieur - Agnès Lièvre - Juillet 2016
En 2014-2015, près de 141000 étudiants préparent un diplôme d’ingénieur habilité par le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Près de 33000 diplômes ont été décernés en 2014, soit une augmentation de 22% en 10 ans.

Le diplôme d’ingénieur fait suite à cinq années d’études après le baccalauréat, dont les trois dernières en cycle d’ingénieur.

Les parcours sont variés : la moitié des entrants en première année de cycle d’ingénieur proviennent de CPGE et 21% d’un cycle préparatoire intégré. Les voies d’accès parallèles permettent de diversifier le recrutement des entrants en cycle ingénieur : 13% sont titulaires d’un DUT et 7% d’un BTS ou d’une licence.

Les femmes, bien que représentant presque la moitié des lauréats d’un baccalauréat scientifique, ne sont que 29% en école d’ingénieurs. Certaines universités et écoles d’ingénieurs proposent des masters LMD des domaines de l’ingénierie et du génie pouvant déboucher sur un emploi d’ingénieur. En 2014, 6300 étudiants de ces masters ont obtenu leur diplôme.
Note flash - Enseignement supérieur & Recherche 06 - Les effectifs universitaires en 2015-2016 - Aurélie Delaporte, Diane Marlat - Mai 2016
En 2015-2016, le nombre d'étudiants inscrits à l'université est de 1 593 300 (+4,0 % par rapport à 2014-2015). Hors double inscriptions en C.P.G.E. ("hors C.P.G.E."), l'augmentation est ramenée à +2,4 % (+35 500 inscriptions). Les effectifs d'étudiants présentent des évolutions contrastées selon les groupes disciplinaires, en continuité par rapport à l'an passé. Un fort dynamisme continue d'être observé en 2015-2016 en sciences (+4,3 % hors C.P.G.E.) ainsi qu'en Arts, Lettres, Langues, SHS (+3,7 % hors. C.P.G.E.). En revanche, les effectifs varient peu en droit et en économie-gestion par rapport à l'an passé.
Note d'information SIES 16.02 - Les étudiants en économie, gestion et AES à l'université en 2014-2015 - Agnès Lièvre - Avril 2016
Différents parcours permettent aux étudiants de se former en économie ou en gestion. Dès l’obtention du baccalauréat ou après deux années de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), ils peuvent intégrer un cursus à l’université, un IUT ou une école de commerce.

L’université, sur laquelle se concentre cette étude, propose des formations dans les filières des sciences de gestion, sciences économiques, administration économique et sociale (AES) et pluri sciences éco-gestion.

Cette variété renvoie à des contenus de formation et des débouchés différents. Pour ces différentes filières, la principale voie d’accès est toujours le bac ES.

Toutefois, généraliste et pluridisciplinaire, l’AES accueille une grande diversité de profils, et notamment des bacheliers technologiques et professionnels, tandis que la voie sciences économiques, à contenu théorique, attire les bacheliers S.

Au final, selon la filière, entre 30 % et 50 % des étudiants obtiennent leur licence en 3 ou 4 ans. Près du tiers des étudiants diplômés de licence poursuit en master. Selon la filière, de 46 % à 61 % d'étudiants de master sont diplômés en 2 ans.


Autres éditions

Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°9 - Juin 2016
12 - les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur - Elisabeth Algava
Avec 2 470 700 étudiants inscrits à la rentrée 2014, les effectifs de l’enseignement supérieur augmentent sensiblement (+ 1,6 %). Ils n’ont jamais été aussi nombreux. Cette hausse s’explique par la croissance de la proportion de jeunes s’engageant dans les études supérieures, alors même que ces jeunes sont moins nombreux [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°8 - juin 2015
11 - les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur - Laurence Dauphin
Avec 2 430 100 étudiants inscrits à la rentrée 2013, les effectifs de l’enseignement supérieur augmentent sensiblement (+ 1,8 %). Ils n’ont jamais été aussi nombreux. Cette hausse s’explique par une plus forte attractivité de l’enseignement supérieur, alors même que les jeunes en âge d’étudier sont moins nombreux. Les jeunes femmes sont majoritaires parmi les étudiants comme parmi les diplômés [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°7 - avril 2014
11 - les étudiants en formation dans l’enseignement supérieur - Laurence Dauphin
Avec 2 386 900 étudiants inscrits à la rentrée 2012, les effectifs de l’enseignement supérieur augmentent sensiblement (+ 1,5 %). Ils n’ont jamais été aussi nombreux. Cette hausse s’explique par une plus forte attractivité de l’enseignement supérieur, alors même que les jeunes en âge d’étudier sont moins nombreux. Les jeunes femmes sont majoritaires parmi les étudiants comme parmi les diplômés [Consult the following page]
Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheL'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France n°6 - février 2013
11 - la scolarisation dans l'enseignement supérieur - Nadine Laïb
Avec 2 347 800 étudiants inscrits à la rentrée 2011, les effectifs de l’enseignement supérieur augmentent sensiblement (+ 1,2 %). Les étudiants n’ont jamais été aussi nombreux en France. Cette hausse s’explique par une plus forte attractivité de l’enseignement supérieur, alors même que les jeunes en âge d’étudier sont moins nombreux. Les jeunes femmes sont majoritaires parmi les étudiants comme parmi les diplômés [Consult the following page]

Traduction

 Etat de l'enseignement supérieur et de la rechercheHigher education & research in France, facts and figures 10th edition - June 2017
12 - students in higher education - Elisabeth Algava
There were 2,551,100 enrolments in higher education at the start of the 2015-2016 academic year. This was an increase of 3.2% in student enrolments over the previous year. The number of young people embarking on higher studies has risen hugely in five years [Consult the following page in english]


Accès rapide

Partager