État de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France n°13
 
30

le profil scientifique de la France à travers ses publications

La France se distingue de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de l’Italie, des États-Unis, du Japon et de la Chine par une forte spécialisation en Mathématiques. Sa spécialisation en Sciences humaines et sociales apparait par contraste faible, en partie du fait de la base de publications et de la nomenclature disciplinaire utilisées. La part de la recherche médicale dans les publications françaises est à la moyenne mondiale, comme l’Allemagne, mais en dessous de l’Italie ou des États-Unis. Les indices d’impact de la France varient aussi selon les disciplines.
 
 
Le profil disciplinaire de la France est marqué par une forte spécialisation en Mathématiques. La part de cette discipline dans les publications françaises est 60 % plus élevée que dans l’ensemble des publications mondiales (indice 1,6, graphique 30.01). La part de la Biologie fondamentale, de la Recherche médicale et des Sciences de l’univers dans les publications françaises est de 9 à 16 % au-dessus de la part de ces disciplines dans les publications mondiales. Son indice de spécialisation est proche de la moyenne mondiale en Informatique et Sciences Humaines. Il est inférieur à la moyenne mondiale de 10 à 30 % en Sciences pour l’ingénieur, Chimie, Biologie appliquée et en Sciences sociales. L’observation du profil scientifique est tributaire à la fois de la base de données utilisée et de la nomenclature disciplinaire retenue. En particulier, la base Web of Science, sur laquelle est fondée cette analyse, renforce sans doute les faibles spécialisations en Sciences sociales mesurées pour certains pays non anglophones, avec des effets différents selon les pays. L’Allemagne présente ainsi un profil plus spécialisé que la France et l’Italie dans ces disciplines.

Le profil disciplinaire de l’Allemagne est équilibré, son indice maximal étant de 1,2 en Sciences humaines et son indice minimal de 0,8 en Informatique et Sciences pour l’ingénieur (graphique 30.01). Le Royaume-Uni a au contraire, un profil contrasté, spécialisé en Sciences humaines et en Sciences sociales (indice de 2) et non spécialisé en Chimie, Physique, Sciences pour l’ingénieur, Mathématiques et Informatique (indices inférieurs ou égaux à 0,8). L’Italie a également un profil équilibré, avec toutefois un indice de 1,3 en Recherche médicale. Elle est spécialisée en Mathématiques, Sciences de l’univers et Biologie fondamentale. Elle apparaît non spécialisée en Sciences sociales, avec un indice de 0,8 supérieur à celui de la France, et en Chimie (0,7).

Les États-Unis sont fortement spécialisés en Sciences humaines et Sciences sociales (1,7 et 1,6). Ils sont également spécialisés en Recherche médicale (1,3) et en Biologie fondamentale (1,2), mais non spécialisés en Chimie (0,6) et en Sciences pour l’ingénieur (0,6) (graphique 30.02). Les profils disciplinaires de la Chine et du Japon présentent de forts contrastes. La Chine est fortement spécialisée en Chimie (1,6) et Sciences pour l’ingénieur (1,4) ; le Japon est spécialisé en Physique (1,4), Recherche médicale (1,3) et Biologie fondamentale (1,2). Ces deux pays apparaissent très déspécialisés en Sciences humaines et Sciences sociales.

Les publications françaises ont un indice d’impact supérieur à la moyenne mondiale normalisée à 1. Leur nombre de citations par publication est supérieur de 10 à 23 % à la moyenne mondiale en Sciences de l’univers et en Biologie appliquée. Leur indice d’impact est en revanche inférieur à la moyenne mondiale en Informatique, Sciences humaines et Sciences sociales. Les publications du Royaume-Uni ont un impact supérieur à celles de la France et de l’Allemagne dans toutes les disciplines. L’Allemagne a un impact supérieur à la moyenne mondiale dans toutes les disciplines, sauf en Informatique et Sciences pour l’ingénieur (tableau 30.03).

Au grain plus fin des domaines de recherche, legraphique 30.04 fournit une sélection de domaines pour lesquels la France a plus de 500 publications en 2016 et un indice de spécialisation supérieur à 1,3. Le classement décroissant suivant les indices de spécialisation des publications françaises souligne la forte spécialisation de la France en Géophysique-Géochimie et en Mathématiques fondamentales. La France est aussi très spécialisée en Physique et Mécanique et Maladies infectieuses. Les domaines pour lesquels la France présente les impacts les plus élevés sont Géophysique-Géochimie et Astronomie et Astrophysique.
 
 
Les données utilisées sont traitées à partir de la base Web of Science de Clarivate Analytics.

Les publications d’un pays sont celles dont l’un au moins des signataires est affilié à une institution du pays.

Le compte fractionnaire restitue la contribution de chaque pays à la publication en attribuant 1/N à chaque institution d’affiliation, N étant le nombre d’affiliations

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le total mondial de publications.

L’indice de spécialisation d’un pays dans une discipline est le rapport entre la part de cette discipline dans le total des publications du pays, normalisé par la part de cette discipline dans le total des publications mondiales.

L’indice d’impact d’un pays est son nombre de citations par publication, rapporté au nombre de citations par publication pour le monde. L’indice d’impact est normalisé par domaine de recherche afin de tenir compte de la structure disciplinaire de chaque pays et il est calculé avec une fenêtre de citation de trois ans.


Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES


 
30.01

France
Allemagne
Royaume-Uni
Italie
Monde
 
1 Année complète en moyenne à 95 %.
Source Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR13_R_30/IFR/ILL_01/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.02

France
Chine
Japon
États-Unis
Monde
 
Par construction, la valeur de référence pour le monde est égale à 1.
Source Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR13_R_30/IFR/ILL_02/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.03
 
France Royaume Uni Allemagne
Nombre de publications Indice de spécialisation Impact à 3 ans Nombre de publications Indice de spécialisation Impact à 3 ans Nombre de publications Indice de spécialisation Impact à 3 ans
Géochimie et Géophysique 507 1,81 1,32 420 1,01 1,32 536 1,30 1,19
Méthématiques fondamentales 1 181 1,75 1,16 684 0,68 1,16 986 0,99 1,03
Physique et mécanique 641 1,74 0,89 480 0,87 0,89 494 0,91 0,89
Maladies infectieuses 522 1,67 1,08 681 1,46 1,08 302 0,65 1,14
Astronomie et astrophysique 921 1,59 1,23 1 293 1,49 1,23 1 250 1,46 1,16
Mathématiques appliquées 849 1,58 0,89 480 0,60 0,89 841 1,06 1,06
Théorie et méthodes informatiques 884 1,43 0,93 748 0,81 0,93 1 061 1,17 0,86
Microbiologie 745 1,40 1,14 707 0,89 1,14 873 1,11 1,17
Radiologie, médecine nucléaire et imagerie médicale 674 1,35 0,99 790 1,06 0,99 1 287 1,74 1,38
Géosciences 701 1,32 1,11 870 1,10 1,11 745 0,95 1,25
 
1 Années 2018 incomplète pour les citations.
Source Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR13_R_30/IFR/ILL_03/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.04
Toutes disciplines
Sciences humaines
Informatique
Sciences sociales
Chimie
Sciences pour l'ingénieur
Recherche médicale
Biologie fondamentale
Mathématiques
Physique
Sciences de l'univers
Biologie appliquée - écologie
Allemagne
France
Royaume-Uni
 
1 Années 2018 incomplète pour les citations.
Source Clarivate Analytics, Web of Science, traitements OST du HCERES

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR13_R_30/IFR/ILL_04/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

Publication statistique connexe

La position scientifique de la France dans le monde 2000-2016
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'Innovation