État de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France n°14
État de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France n°14
 
26

l’insertion professionnelle pour les apprentis de l’enseignement supérieur

Les jeunes ayant suivi leur formation par apprentissage s’engagent, dès leur entrée sur le marché du travail, dans des parcours professionnels plus favorables que leurs homologues qui ne sont pas passés par l’alternance, quel que soit le niveau de diplôme obtenu. Trois ans après leur sortie du système éducatif, ils bénéficient toujours de meilleures conditions d’emploi.
 
 
Depuis trois décennies, l’apprentissage s’est fortement développé dans l’enseignement supérieur. Depuis l’adoption de la loi Seguin de 1987, les effectifs d’apprentis dans le supérieur progressent de manière soutenue. Ainsi, en 2012‑13, environ 53 000 jeunes sont sortis des formations supérieures initiales en ayant suivi leur dernière année d’études par apprentissage, soit 14 % des sortants de l’enseignement supérieur (graphique 26.01). Cependant, l’apprentissage dans l’enseignement supérieur se concentre sur des diplômes bien précis : en BTS-DUT au niveau 5, en licence professionnelle au niveau 6, en master 2 professionnel et en écoles de commerce et d’ingénieur au niveau 7. La licence professionnelle est le diplôme où l’apprentissage y est le plus développé puisque 37 % des sortants ont suivi cette voie de formation, alors que c’est le cas d’environ un jeune sur 4 issu d’un BTS-DUT ou d’une école de commerce ou d’ingénieur, et 12 % des sortants de Master 2 professionnel.

Durant leurs trois premières années de vie active, les jeunes les plus diplômés connaissent les trajectoires d’insertion les plus favorables. A chaque niveau de formation, les parcours professionnels des apprentis apparaissent plus avantageux puisqu’ils accèdent plus souvent de façon rapide et durable à l’emploi que les jeunes issus de la voie scolaire (80 % contre 68 %). Ces derniers ont davantage connu une insertion plus fragile marquée par une sortie temporaire du marché du travail vers de l’inactivité ou du chômage (graphique 26.02). Ces jeunes sont également plus nombreux à avoir repris leurs études ou entamé une formation au cours de leurs premières années de vie active et sont encore 8 %, trois ans après leur sortie, à poursuivre cette reprise d’étude ou cette formation contre seulement 2 % des anciens apprentis (graphique 26.03a et graphique 26.03b).

L’apprentissage semble donc diminuer le risque de chômage à tous niveaux de diplôme, et plus particulièrement pour les jeunes sortants non diplômés de l’enseignement supérieur. Mais il semble permettre, également, aux jeunes d’accéder à de meilleures conditions d’emploi, et cela dès le premier emploi obtenu (tableau 26.04). Bénéficiant plus souvent d’un emploi à durée indéterminée, les apprentis sont également plus nombreux à occuper un emploi d’au moins 12 mois, à travailler à temps plein et être mieux rémunérés que les étudiants issus de la voie scolaire, quel que soit le diplôme de formation. Le différentiel de salaire pouvant atteindre 309 euros au profit des diplômés de Master 2 à la première embauche.

Au printemps 2016, les apprentis conservent toujours de meilleures conditions d’insertion que celles de leurs homologues formés par la voie scolaire, les écarts se creusent même, entre le premier emploi et l’emploi occupé à la date de l’enquête, que ce soit en termes de statut d’emploi ou de rémunération. Seule exception, les diplômés de Master 2 pour lesquels l’écart de salaire tend à se réduire (tableau 26.05). Cas particulier, les diplômés de grandes écoles, jeunes les mieux lotis sur le marché du travail, ne présentent pas de grandes différences d’insertion selon la voie de formation suivie.
 
 
Les données mobilisées dans cette étude sont issues de l’enquête 2016 menée auprès de la Génération 2013. D’avril à juillet 2016, le Céreq a interrogé un échantillon national de jeunes sortis du système éducatif au cours ou à l’issue de l’année scolaire 2012‑13 sur leurs premiers pas dans la vie active. Ainsi, environ 23 000 jeunes ont répondu à cette enquête et sont représentatifs des 693 000 qui ont quitté pour la première fois au cours de cette année-là le système éducatif français, à tous niveaux de formation.

Cette enquête permet de reconstituer les parcours des jeunes au cours de leurs trois premières années de vie active en s'appuyant d’une part, sur un calendrier qui décrit mois par mois la situation des jeunes, et d’autre part, à partir d’informations plus précises concernant le premier emploi et l'emploi occupé à la date de l’enquête ce qui permet d’analyser les trajectoires d’entrées dans la vie active.

Un jeune est considéré ici comme « apprenti » si sa dernière année de formation a été réalisée en apprentissage. Afin de comparer de manière rigoureuse l’insertion professionnelle des jeunes ayant achevé leur formation initiale par apprentissage en comparaison à leurs homologues de la voie scolaire et étant donné les effectifs très faibles à certains niveaux de formation, les différents indicateurs calculés porteront principalement sur les diplômes où l’apprentissage y est significativement présent c’est-à-dire en BTS-DUT, en licence professionnelle, en master professionnel et en écoles de commerce ou d’ingénieur.


Céreq


 
26.01
BTS-DUT et autres Bac + 2
Bac + 2/3 santé social
Bac + 3/4 hors santé social et licence professionnelle
Licence professionnelle
Bac + 5 hors M2 professionnel
Master 2 professionnel
Écoles de commerce et d'ingénieurs
Ensemble des sortants de l'enseignement supérieur
 
Champ : ensemble des jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2013 (367 000 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_01/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

26.02
Apprentis
 
Apprentis
Apprentis
Apprentis
Apprentis
Apprentis
 
 
Scolaires
Scolaires
Scolaires
Scolaires
Scolaires
 
Scolaires
Non diplômés de l'enseignement supérieur
BTS-DUT
Licence professionnelle
Master 2 professionnel
Ecoles de commerce et d'ingénieur
Ensemble des sortants de l'enseignemet supérieur
Accès durable à l'emploi
Accès progressif à l'emploi
Sortie d'emploi
Maintien aux marges de l'emploi
Périodes importantes ou récurrentes de reprises d'études ou de formation
 
Champ : Sortants de l’enseignement supérieur où coexistent l’apprentissage et la voie scolaire (269 436 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_02/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

26.03a
Emploi
Chômage
Formation
Inactivité
Reprise d'étude
Formation initiale
 
Champ : Sortants de l’enseignement supérieur où coexistent l’apprentissage et la voie scolaire (269 436 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_03a/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

26.03b
Emploi
Chômage
Formation
Inactivité
Reprise d'étude
Formation initiale
 
Champ : Sortants de l’enseignement supérieur où coexistent l’apprentissage et la voie scolaire (269 436 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_03b/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

26.04
 
Part des emplois à durée indéterminée 1 (en %) Part des emplois à durée indéterminée d'au moins 12 mois (en %) Part des emplois à temps plein (en %) Revenu mensuel net médian à l'embauche (en euros)
Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart
Non diplômés de l'enseignement supérieur 34 23 11 31 14 17 87 58 28 1 266 1 120 146
BTS-DUT 37 26 11 30 17 13 89 74 15 1 376 1 213 163
Licence professionnelle 29 26 4 25 18 7 92 80 12 1 451 1 341 110
Master 2 professionnel 49 41 8 39 32 7 90 77 12 1 800 1 491 309
Écoles de commerce et d'ingénieur 60 54 6 53 48 5 94 92 3 2 076 1 955 121
Ensemble des sortants du supérieur 40 33 7 34 25 9 89 72 17 1 486 1 356 130
 
1 Comprend les emplois non salarié, en CDI et fonctionnaire.
Champ : ensemble des sortants de l’enseignement supérieur ayant connu au moins un emploi au cours de leurs trois premières années de vie active et issus de formations dispensées en apprentissage ou en voie scolaire (260 304 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_04/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

26.05
 
Part des emplois à durée indéterminée 1 (en %) Part des emplois à durée indéterminée d'au moins 12 mois (en %) Part des emplois à temps plein (en %) Revenu mensuel net médian à l'embauche (en euros)
Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart Apprentis Scolaires Écart
Non diplômés de l'enseignement supérieur 66 47 18 43 34 9 83 71 12 1 443 1 255 188
BTS-DUT 79 65 14 60 48 13 90 83 7 1 570 1 400 170
Licence professionnelle 82 68 14 60 52 8 97 90 8 1 788 1 517 271
Master 2 professionnel 94 74 19 78 51 27 93 87 6 2 008 1 790 218
Écoles de commerce et d'ingénieur 95 88 7 73 68 5 94 94 0 2 402 2 300 102
Ensemble des sortants du supérieur 83 68 15 62 51 10 91 81 10 1 788 1 603 185
 
1 Comprend les emplois non salarié, en CDI et fonctionnaire.
Champ : ensemble des sortants de l’enseignement en emploi à la date de l’enquête et issus de formations se préparant aussi bien en apprentissage ou en voie scolaire (210 869 individus).
Source Céreq, Enquête Génération 2013 (menée en 2016)

Vous pouvez intégrer ce tableau à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR14_ES_26/IFR/ILL_05/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

Ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'Innovation