état de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France n°15
état de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation en France n°15
 
30

la position scientifique de la France dans le monde à travers ses publications

Comme pour d’autres pays intensifs en recherche, la part de la France dans les publications mondiales baisse avec l’émergence de nouvelles puissances scientifiques. En 2020, elle est 9e en termes de participation aux publications mondiales. Son taux de co‑publications internationales est élevé par rapport à sa taille, devant celui de l’Allemagne ou de l’Italie par exemple. Les pays de l’Union européenne et les États-Unis sont ses premiers partenaires scientifiques. En tenant compte du profil disciplinaire des pays, l’indice d’impact des publications françaises est le 10e plus élevé parmi les 15 premiers producteurs
 
 
Le nombre de publications scientifiques mondial augmente notamment du fait d’investissements croissants de la part des pays émergents. La Chine est devenue le premier producteur mondial et la croissance des publications de l’Inde ou du Brésil est forte (graphique 30.01). En 2020, la France est le 9e pays participant le plus à des publications scientifiques, derrière le Canada et devant l’Australie.

Les taux de co‑publications internationales tendent à augmenter, mais restent à des niveaux différents selon les pays, notamment en fonction de leur taille (graphique 30.02). Les grands pays ont en effet une part de co‑publications internationales relativement faible ; celle des États-Unis (43 %) est ainsi beaucoup plus faible que celle des Pays-Bas (69 %). En 2020, le taux de co‑publication avec au moins une institution à l’étranger est de 65 % pour la France, un peu inférieur à celui du Royaume-Uni (67 %) et un peu supérieur à celui de l’Allemagne (61 %). La part des co‑publications internationales des pays asiatiques tend à être inférieure, entre 27 % et 37 % pour la Chine, l’Inde, la Corée et le Japon.

Le premier pays partenaire de la France est les États-Unis, avec plus du quart des co‑publications internationales (graphique 30.03). Le Royaume-Uni est le deuxième partenaire de la France, avec une part légèrement supérieure à celle de l’Allemagne. Les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Allemagne sont des partenaires plus importants pour la France que la France ne l’est pour eux. À l’inverse, la France est un partenaire plus important pour l’Italie, l’Espagne, la Suisse, le Canada, les Pays-Bas et surtout la Belgique. La Chine est le 6e pays partenaire de la France. L’indice d’affinité prend en compte le poids des partenaires dans les collaborations scientifiques mondiales. Parmi ses principaux partenaires, les indices d’affinité de la France sont élevés (supérieurs à 1) avec ses voisins, notamment francophones comme la Belgique. Les indices d’affinité sont à l’inverse relativement faibles avec les États-Unis et surtout la Chine – malgré la croissance de la part de celle-ci dans les co‑publications (partie droite du graphique 30.03).

La croissance des co‑publications internationales peut contribuer à l’augmentation du nombre de publications d’un pays, mais ce dernier ne contribue qu’à une partie de la production des publications en collaboration. Le compte fractionnaire vise à rendre compte des contributions des pays en attribuant une fraction des co‑publications internationales à chacun des pays participants. Ce type de compte permet ainsi de calculer des parts mondiales. La France a une part de 2,4 % des publications mondiales et se situe au 10e rang des pays de l’OCDE (graphique 30.04). Sa position est ainsi moins favorable que lorsque chacune des publications auxquelles elle participe lui est attribuée à 100 %, comme dans le graphique 30.01. Des pays qui co-publient relativement moins que la France sont à l’inverse en meilleure position en matière de contribution aux publications mondiales – par exemple, le Japon, la Corée ou l’Espagne (graphique 30.04).

L’indice d’impact présenté par le graphique 30.05 est normalisé pour tenir compte des profils disciplinaires des pays. Parmi les premiers producteurs mondiaux, en 2019, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, les États-Unis et l’Australie ont des indices d’impact environ 20 % au-dessus de la moyenne mondiale. L’Italie, la Chine, le Canada et l’Allemagne ont des indices près de 10 % au-dessus de la moyenne mondiale. Entre 2010 et 2019, l’indice de la France passe sous la moyenne mondiale ; en 2019, il est proche de celui de l’Espagne.
 
 
Les données de la base de publications de l'OST du HCERES sont issues de traitements de la base Web of Science de Clarivate Analytics (index des publications et proceedings hors ESCI). L’analyse porte sur les publications toutes disciplines confondues.

Les publications d’un pays sont celles dont l’une au moins des adresses est affiliée à une institution du pays. Les graphiques présentés utilisent deux logiques pour comptabiliser les publications.

-  Le compte entier attribue une publication à chacun des pays ayant au moins une institution locale parmi les signataires. Du fait des co‑publications internationales, ce type de compte génère des doublons et n’est pas additif.

-  Le compte fractionnaire restitue la contribution de chaque pays à la publication en attribuant 1/N à chaque institution d’affiliation, N étant le nombre total d’affiliations figurant sur une publication.

La part mondiale de publications d’un pays est le rapport entre le nombre de publications du pays et le total mondial de publications. Elle peut être calculée à partir de dénombrements en compte fractionnaire.

La part des co‑publications internationales de la France avec un pays rapporte le nombre de co‑publications de la France avec ce pays au total de ses co‑publications internationales, en compte entier. La part des co‑publications internationales du pays partenaire de la France est définie comme le rapport entre le nombre de co‑publications du pays avec la France et le total de co‑publications internationales de ce partenaire.

L’affinité scientifique permet de rendre compte de l’intensité des collaborations scientifiques entre deux pays par rapport au potentiel de collaboration qu’ils représentent. Pour les pays A et B, l’indice d’affinité est un double rapport : la part des co‑publications de A avec B dans le total des co‑publications internationales de A, rapporté à la part de co‑publications internationales de B dans le total des co‑publications internationales dans le monde. Cet indicateur est symétrique entre A et B.

L’indice d’impact d’un pays est la moyenne des scores de citation normalisés de ses publications. Les citations de chaque publication sont normalisées suivant plusieurs dimensions : par spécialité scientifique (254), type de document (article et revues de littérature), et année de parution. Le score ainsi obtenu est comparable entre publications et la valeur neutre du monde est 1.


Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST


 
Rang mondial de la France en matière de publications scientifiques
9e
 rang
2020
 
Voir :       Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/CC/EESR15_R_30/5047/' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC5047' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "30. la position scientifique de la France dans le monde à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues, compte entier
Source : Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST
Part mondiale de publications de la France
2,4 %
 
2020
 
Voir :       Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/CC/EESR15_R_30/5048/' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC5048' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "30. la position scientifique de la France dans le monde à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues, coimpte fractionnaire
Source : Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST
Indice d'impact normalisé des publications de la France
0,94
 
2019
 
Voir :       Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/CC/EESR15_R_30/5049/' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC5049' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "30. la position scientifique de la France dans le monde à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST
Part des co‑publications internationales de la France
65,3 %
 
2020
 
Voir :       Partager :    
Vous pouvez intégrer cette tuile à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :
<iframe src='https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/CC/EESR15_R_30/5050/' width='100%' height='155 px' frameborder='0' id='GC5050' scrolling='no' style='min-width:240px; max-width:490px'></iframe>
Extrait de la fiche "30. la position scientifique de la France dans le monde à travers ses publications".

Couverture : toutes disciplines confondues
Source : Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

30.01
CN
 
GB
IN
JP
FR
ES
BR
 
RU
 
US
DE
IT
CA
AU
KR
NL
 
Nombre de publications scientifiques 2010
Nombre de publications scientifiques 2020 1
 
1 Année complète en moyenne à 95 %.
Source Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR15_R_30/IFR/ILL_01/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.02
NL
 
FR
CA
ES
US
RU
KR
 
CN
 
GB
AU
DE
IT
BR
JP
IN
 
Part de co‑publications internationales en 2010
Part de co‑publications internationales 2020 1
 
1 Année complète en moyenne à 95 %.
Source Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR15_R_30/IFR/ILL_02/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.03
US
GB
DE
IT
ES
CN
CH
CA
NL
BE
Part des copublications avec le pays partenaire dans les copublications internationales de la France
Part des copublications avec la France dans les copublications internationales du pays partenaire
 
1 Année complète en moyenne à 95 %.
Source Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR15_R_30/IFR/ILL_03/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.04
US
 
DE
IT
CA
AU
TR
NL
 
CH
 
GB
JP
KR
ES
FR
PL
SE
 
2010
2020 1
 
1 Année complète en moyenne à 95 %.
Source Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR15_R_30/IFR/ILL_04/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

30.05
GB
 
AU
IT
CA
ES
KR
JP
 
RU
 
NL
US
CN
DE
FR
IN
BR
 
2010
2019
 
1 Citations à 3 ans, 2019 dernière année complète pour les citations.
Source Base OST, Web of Science (Clarivate Analytics), calculs HCERES-OST

Vous pouvez intégrer ce graphique à votre site Web ou à votre blog en copiant ce code HTML et en le collant dans le code source de votre site Web/blog :

<iframe src="https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/FR/EESR15_R_30/IFR/ILL_05/" width="98%" min-width="500px" height="600px" frameborder="0" scrolling="auto"></iframe>

Au besoin, corrigez les paramètres width (largeur) et height (heuteur) pour adapter l'illustration à la configuration de votre page.

Ministère de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'Innovation